Les antifascistes et « démocrates » allemands à l’oeuvre !

La fête de « Antifa : hahaha ! »

Ce mardi 20 avril, au Théâtre de l‘expression corporelle groupée (dit Théâtre du gang bang) de Houdeng sur Meuse, se déroulait la soirée de soutien à « Antifa : ha ha ha » à l’occasion de ses 6 semaines d’existence.
Réunis autour d’un beau et très bon buffet composé de spécialités des Indiens du haut plateau des Andes inférieures (composé de testicules de lézards, de langues de vipères préalablement sucées et d’excrément de lamas) une soixantaine – enfin un bon 40..- bref à quelques potes, on a fêté ça.
Avec en accompagnement, un orchestre de musique de rap des plus charmants qui a joué ses morceaux les plus connus « Je nique ta mère, ton père et la bonne… » « Je b… l’Europe mais n’y voyez rien d’agressif » « Snipeur…dans le noir ».

Un soutien tous azimuts

Plusieurs artistes belges avaient apporté leur contribution à la soirée. Les peintres Pierre Dubrol ainsi que les dessinateurs de presse G. Rocul ( »Le courrier du centre de la semois »,  « l’Escaut magazine ») sont ces artistes.
Parmi nos amis et sympathisants présents, il y avait 8 élus politiques et le fait qu’ils étaient tous bruxellois et tous marqués à gauche ne doit bien évidemment pas donné la fausse impression que nous ne sommes qu’une initiative de la gauche caviar bruxelloise. Et puis, il y en a plein qui auraient bien aimé être là mais ne pouvaient pas. Si, si, promis !
Dans les invités, il y avait aussi des membres de la presse. Ceux-ci n’oublient pas tout ce qu’ils nous doivent puisque grâce à nous, ils ne doivent plus faire de recherches pour écrire un article sur l’extrême-droite : un copier-coller suffit.

La fin du VB

Tous ensemble, lors de la soirée du 20 avril, nous pûmes entendre une dynamique allocution de notre ami Julien Daarboven. Anversois et militant antifasciste depuis toujours, Julien nous a expliqué que l’échec anversois de De Winter était le début de la fin du VB qui retomberaient bientôt à 2 %. Il préconisa enfin que l’on enferme les dirigeants du parti nazi, fasciste, flamingant, séparatiste et extrémiste dans les cages du zoo d’Anvers…comme au bon vieux temps.
Cette soirée fut une totale réussite même si on a du déplorer une très légère dispute entre le responsable des « Etudiants pour le Jihad moral » et celui du « Mouvement pour la sacralisation d’Ariel Sharon ». Dispute portant sur l’application où non de l’Euthanasie (attention à la phonétique…). Mais nous répétons que cette dispute fut légère et ne gâcha pas la soirée même si le responsable étudiant est actuellement toujours aux urgences…
Quant aux 400 autres sales cons qui avaient promis de venir et qui ne l’ont pas fait, on leur promet de leur trouver des liens avec des fachos avant 3 mois.

Qui sont-ils ?

Des « spécialistes » du combat antifasciste nous ont écrit pour nous expliquer quelle est la vraie portée de leur combat. C’est bien volontiers que nous leur cédons la parole.

Nous sommes un groupe de militants, enfin plutôt de fonctionnaires politisés, actifs dans la lutte virtuelle contre le racisme, le fascisme, le nationalisme, le combat identitaire. En tous les cas, lorsqu’il s’agit de l’Europe. Nous n’avons pas les mêmes problèmes avec d’autres phénomènes de ce type ailleurs dans le monde.

Nous sommes une association indépendante de tous partis politiques mais qui collabore avec tous les partis démocratiques tels que le PS (au président duquel nous profitons pour transmettre tout notre respect) mais aussi parfois avec quelques groupuscules tels que le mr, cdh et ecolo.

Nous pensons que le moindre contrôle d’identité envers un immigré est un acte de racisme camouflé à ne pas confondre avec les justifiées mesures de répression appliquées par les courageuses forces de l’ordre israéliennes envers les terroristes islamo-nazis.

Nous voulons traquer les actes de racisme partout où ils ont lieu. Nous espérons, entre autres, faire évoluer la législation anti-raciste au point de punir le fait pour une femme de refuser les avances sexuelles de la part d’une personne de couleur. Ce qui est une manifestation évidente de racisme primaire.

Quel est notre but ?

Etre nommés à une fonction plus importante dans notre administration…et accessoirement frimer sur les émissions de télé où nous sommes invités par nos copains journalistes, tout heureux d’utiliser nos infos et ainsi de ne pas devoir faire d’enquêtes eux-mêmes.

Une enquête antifasciste exclusive !

PMQAMPLVJCGN : des relents de nostalgie bottée avec des chemises brunes et des baudriers et des gants noirs, oh oui….(euh pardon, ça m’excite tellement tous ces grands gaillards en uniforme…)

Dans l’ombre de l’Internationale néo-identaro-catho-fascisto-nazie du « Parti des Méchants Nationalistes Qui Aiment Même Pas Les Vrais Journalistes Comme Geert Nadiamovich : le PMQAMPLVJCGN… 

…une enquête exclusive de « ANTIFA : HA HA HA ! »

Les conférences des néo droitistes de tendance identitaire et intégriste du groupuscule avorton et paradeur du PMQAMPLVJCGN seraient-elles devenues le lieu de rencontre des divers mouvements d’extrême-extrême-extrême-extrême-droite… ?

L’association PMQAMPLVJCGN organise régulièrement des conférences. En fait, tous les 3è mardis du mois à 20 h sauf lorsque le patron de la salle en question prend son jour de repos hebdomadaire et que dès lors, ils sont obligés de tenir leur conférence le 2è mercredi impair. A l’exception enfin des jours où l’organisateur de PMQAMPLVJCGN a son concours de baby foot et qui repousse dès lors les réunions au 1er jeudi des mois impairs (informations passionnantes et exclusives de « Antifa ha ha ha! »)

Réservées aux membres de cette société secrète, elles sont néanmoins fréquentées par tout ce qui existe et qui est de droite, fort à droite, très à droite, d’ultradroite, d’extrême droite, d’excessivement à droite sans compter des catholiques ! (horreur suprême) qui ne veulent pas se mélanger avec les autres religions pourtant tellement ouvertes à la paix et à l’amour, elles !. Comme le rapportait, l’excellente revue Pour Socialistes (financée par l’asbl « Socialisme et probité », elle-même subsidiée par l’association des familles d’élus socialistes emprisonnés et ceci grâce au soutien du « Rassemblement des syndicalistes FGTB qui roulent en BMW ») et dans laquelle écrit notre collaborateur-coordinateur et petit rapporteur en chef, Geert Nadiamovich ; s’est tenue en février 2005, une réunion de cette association à laquelle a participé une personne de nationalité française qui a voté Le Pen, une fois en 1995 et un Belge âgé d’une septantaine d’années qui avouait avoir croisé des SS dans le tram durant la seconde guerre mondiale. « Antifa ha ha ha ! » démontre ainsi une fois de plus, grâce à son travail d’investigation, les liens entre la nébuleuse lepéniste et les nostalgiques de la SS…

Un panel « droitiste » hétéroclite

Lors d’une autre réunion, on y a vu A. Lain (le président de Wallonie & Crucifix) qui, comble de la provocation, a fait un signe de croix en public. Y était aussi présent R.Vey (le dirigeant-fondateur-trésorier-activiste-chef-leader-fuhrer du groupe Baston et ex-chef du groupe ultra-hyper-super néonazi ASO (Association Sans Objectif), Charles- Edouard de la grande muette (politicien de droite néo-facho-extrémiste, L. Direct, proche de « Sol et Citoyen » dont nous avons les preuves qu’il a, en 1996, acheté un exemplaire de la revue « Tuez les tous, Thor reconnaîtra les siens ». Il y avait enfin Paul, Emile, Robert, Juan et Bernard (on ne sait pas qui c’est mais ça remplit ce putain de texte…).

Une internationale néo-ultra nazie ?

Il semblerait, selon nos exclusives, uniques, sensibles et passionnantes informations que des décisions primordiales pour l’avenir de l’internationale des nazis ont été prises.
Ainsi R.Vey partira en vacances pendant 1 semaine en Espagne en juillet. Nul doute qu’il en profitera pour rencontrer le cousin du secrétaire de Léon Degrelle afin de recevoir les instructions secrètes que ce dernier a laissé après sa mort.
Autre info : ils n‘aiment pas les gens de gauche, démontrant ainsi le caractère criminel et dénué de bon goût de leurs idées.
A. Lain a décidé, lui, de visiter la cathédrale St Pierre à Rome. Gageons qu’il doit en fait aller chercher le soutien des réseaux néo-nazis du Vatican composé d’anciens SS déguisés en prélats depuis 1945…
Heureusement, « Antifa : ha ha ha ! » est là et par ses super-méga informations a une fois de plus sauvé le PS…enfin je veux dire la démocratie.