Résistances jette le masque et affirme ses sympathies extrémistes

Résistances, l’autoproclamé observatoire de l’extrême-droite, a longtemps essayé de se faire passer pour un groupe pluraliste mais dans son dernier article sur les élections municipales françaises, il s’est lâché et n’a plus caché son admiration pour les extrémistes de gauche belges et français.  Pas vraiment une surprise pour tout observateur attentif…

Ainsi sur les trotskistes de la LCR :  « Olivier Besancenot, jeune leader de la LCR incarne désormais une nouvelle gauche rebelle« . Pour rappel, l’idole de ces braves garçons est Léon Trotski qui fut le créateur de l’Armée Rouge et du concept de commissaires politiques qui furent, comme chacun le sait, de grands démocrates.

En Belgique, c’est le PTB (maoïste et stalinien) qui semble avoir les faveurs de Résistances malgré le passé trotskiste et le présent socialiste d’un de ses animateurs.

La dernière phrase de l’article est la plus significative  : « Le combat politique contre l’extrême droite se gagnera par des victoires politiques ».

Résistances a donc avoué : il n’est pas une initiative journalistique ou citoyenne, il est bel et bien un groupe militant d’extrémistes de gauche.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :