Au club med des trotskistes

Le Journal du Dimanche a publié un article expliquant le déroulement d’un camp d’été de jeunes extrémistes de gauche.

Nous vous encourageons à aller lire un article qui, par certains côtés, aurait pu être écrit par un de nos rédacteurs.

http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200832/au-club-med-des-jeunes-trotskistes_137162.html

Nous ne résistons néanmoins pas au plaisir de vous en faire partager le dernier paragraphe :

L’orientation sexuelle mise en avant

Il est vrai qu’aux RIJ, la politique ne s’arrête pas avec le coucher du soleil. Ici, même les fêtes sont des « lieux d’expérimentation ». Ainsi, la journée sur le féminisme est clôturée par une « fête femmes », non mixte. A l’abri des regards mâles, dans un espace fermé, les femmes jouent et dansent entre elles pour leur « permettre de se libérer de la pression des hommes et déconstruire les normes de la société patriarcale », explique Fanny, 22 ans, membre de la direction féministe du camp. « Nous avons fait un concours, un relais boisson, je n’avais jamais vu des filles se conduire de cette manière. On aurait presque dit des mecs! » jure Catherine, 21 ans, enchantée par l’expérience.

Le lendemain soir, l’exercice de « déconstruction des normes » se poursuit avec la soirée LGBT (lesbiennes-gays-bi-transsexuelles). Objectif: découvrir qu' »une autre sexualité est possible ». Pour cette nuit, les couples hétérosexuels sont priés de ne pas s’afficher. Au rythme des tubes, les anticapitalistes se trémoussent en se faisant passer des glaçons de bouche en bouche. Au final, le bilan de la fête sera mitigé: « Beaucoup de camarades n’ont pas vraiment joué le jeu », confie Robin, maquillé comme une femme pour l’occasion. Mathilde, membre du bureau national des JCR (Jeunesses communistes révolutionnaires), en convient: « Nous ne pouvons pas créer la société de nos rêves en une semaine, dans un camping. Pour cela, il faudra attendre la révolution. »

Quand la gauche utilise Novopress !

La plate-forme « STOP USA » est une initiative anti-impérialiste  proche de l’extrême-gauche. Ses initiateurs étant entre autres un dirigeant du PTB (parti maoïste belge), Abu Jajah de la Ligue Arabe Européenne et un animateur de l’agence d’information alternative Indymedia.

Faisant feu de tout bois, ce site n’hésite pas à se faire l’écho des pires thèses conspirationnistes. Les sceptiques quant aux événements du 11 septembre se délecteront ainsi de l’article repris sur le site Internet de« STOP USA » qui explique la curieuse et très temporaire arrestation d’agents israéliens le jour même à New York.

Mais où se distingue particulièrement ce site, c’est qu’il a utilisé au moins un article de Novopress, l’agence de presse alternative de tendance identitaire. Ainsi cet article sur les déclarations du politicien américain Pat Buchanan qui jugeait fort sévèrement l’attitude anti-russe de l’administration américaine dans la crise de Géorgie : http://www.stopusa.be/scripts/texte.php?section=BEBB&langue=1&id=25926.

Une grande première  pour l’extrême-gauche d’utiliser l’apport de milieux identitaires. La preuve d’une grande liberté d’esprit…à moins que comme la plupart des gens, ils ne lisent pas Résistances et ne connaissaient donc pas la sensibilité identitaire de Novopress.