Violences « antifascistes » à Gand

Le mardi 7 octobre dernier devait se tenir un débat entre plusieurs hommes politiques flamands dans un auditoire de l’université de Gand. Quoi de plus normal dans une université, me direz-vous.

Et bien, il semble que le débat n’est pas du goût de l’extrême-gauche violente et anti-démocratique qui s’est une nouvelle fois manifestée sous son cache-sexe de « l’antifascisme ».

L’ensemble de l’extrême-gauche, des trotskistes aux staliniens en passant par les anarchistes gantois réputés pour leur violence, se sont mobilisés pour saboter le débat et ont même été jusqu’à empêcher par la violence, le député VB Filip De Winter  de pénétrer dans l’université.

A noter qu’une trentaine de jeunes nationalistes venus écouter le débat ont pratiquement été assiégés dans l’auditoire par des activistes de gauche particulièrement agressifs.

Ci-joint, quelques liens qui vous démontent le vrai visage des combattants pour la démocratie.

A ce jour, aucun « démocrates de chez Aldi » n’a condamné ces violences là. Imaginez les hurlements si des jeunes nationalistes avaient empêché de cette manière un politicien socialiste de participer à un débat.

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :