Quand « l’armée rouge » se fractionne…

Il existe en Belgique une extrême-gauche qui ne cache pas ses sympathies pour la lutte armée du type de celle menée en leur temps par les Cellules Communistes Combattantes
(voir https://antifaahahah.wordpress.com/2008/07/12/histoire-des-ccc )

CCC$

Longtemps, ce soutien se résuma au Bloc Marxiste Léniniste et à l’organisation de soutien aux militants « Secours Rouge ». Mais les admirateurs de Baader* et de Staline ont réussi à se disputer entre eux.

logosr

Peu après sa sortie de prison, Pierre Carette (un des membres des CCC) avait déjà crée sa propre association de solidarité en opposition au Secours Rouge : Solidarité-Liberté.

Mais c’est au début 2009 que les problèmes les plus importants sont apparus. En effet, si très longtemps, le Bloc Marxiste Léniniste (BML) a soutenu les activités du Secours Rouge (SR): certaines voix s’y sont élevées pour regretter que l’essentiel des activités miltantes profitent au Secours Rouge.
De plus, suite à l’arrestation en juin 2008 de plusieurs personnes de cette mouvance, suspectées de terrorisme, le SR a demandé et obtenu une certaine complaisance d’élus écolos et socialistes. Au grand dam du BML qui fut longtemps le seul soutien et fournisseur de militants au SR.

su-flag1

Mais parallèlement, au sein même du Bloc, certains militants se retrouvaient de plus en plus au sein de la démarche du SR. Ce qui provoqua une scission en Mars 2009 et la création d’un collectif « Classe contre Classe ». On retrouve dans ce collectif, plusieurs inculpés de juin 2008 qui avaient manifestement apprécié que le SR « démocratise et humanise » leur image au lieu de les enfermer dans une pure réthorique marxiste (c’est d’ailleurs un autre reproche du Bloc au SR).

Le premier résultat concret de cette scission fut le flop de la manifestation « radicale » du 1er mai dernier puisque le SR et d’autres organisations ont préféré participer à d’autres cortèges « plus rassembleurs » comme celui des sans papiers et ont laissé le Bloc, bien seul, avec quelques dizaines de participants.

* Andreas Baader fur le fondateur de la Rote Armee Fraktion – Fraction Armée Rouge, groupe terroriste ouest allemand très actif dans les années 70 et 80.