T’habites Jette ?

Récemment, un militant du PS a dénoncé un « terrible » complot unissant des partis traditionnels au Vlaams Belang.

En effet, le bougmestre centriste de Jette aurait osé se faire membre d’un groupe facebook consacré à commenter les rumeurs de la future campagne électorale.

Quel est le crime, me direz-vous ? Et bien, la créatrice de ce groupe a été 12è sur la liste communale du VB en 2006 !!! Vous voyez l’importance du danger et le danger mortel que cet acte IGNOBLE  a fait courir à la démocratie jettoise !

Trèves de plaisanterie, on comprend mieux la raison de cette hystérie quand on sait que le « directeur de campagne » (titre un rien pompeux à l’échelon d’une commune) du PS local est un ancien du site Résistances (auto-proclamé et lamentable « observatoire de l’extrême-droite »).

« L’antifasciste » de Jette avait brièvement été le porte-parole du site anti-identitaire Résistances avant de redisparaître dans l’anonymat le plus complet.

On ignore d’ailleurs si c’est car il s’est disputé avec le « gourou » de Résistances ou si les prestations télévisées de l’intéressé étaient tellement « comiques » qu’on l’ait écarté.

Publicités

NPA ?….ça ne va pas !

Le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) est un parti trotskiste successeur, en 2009, de la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR).

La NPA a cru enfin réussir une percée électorale avant de se faire renvoyer à ses scores normaux (1 à 2 %) par l’outil du système qu’est Jean-Luc Mélenchon.

Et si les sondages catastrophiques, l’abandon de la barre du navire par Olivier Besancenot, ainsi que les prestations médiatiques lamentables du candidat à la présidentielle, Philippe Poutou ne suffisaient pas, voici qu’en plus, nos camarades marxistes ont des disputes pour de l’argent..

En cause, le financement public auquel a encore droit la LCR, qui s’était encore présentée, sous ce nom, aux législatives de 2007. Financement qui s’élève quand même, pout l’année 2011, à 2 millions d’euros.

Un comité de suivi avait bien été créé à l’époque, pout éviter ce genre de problèmes. Mais les départs et les crises internes du NPA ont changé la face de ce comité et cela semble avoir exacerbé certains appétits.

Il faut savoir que les trotskistes pratiquent le principe du droit de tendance au sein des partis. Ce qui signifie qu’au sein d’une organisation centrale, peuvent subsister des sortes d’entités gardant leur nom et leur sensibilité politique et idéologique.

On trouve ainsi au sein de la NPA, entre autres, la Gauche anticapitaliste ou la Gauche unitaire ( qui a rejoint entretemps le front de gauche de Mélenchon), etc…

Et toutes ses tendances s’étripent actuellement sur la question de la répartition des 2 millions d’euros de financement public.

Le leader historique de la LCR, le super révolutionnaire Alain Krivine, allant même jusqu’à menacer d’assigner ses opposants en justice !

Les héritiers de Trotsky demandant à la justice bourgeoise de régler leurs problèmes de fric… Elle est belle, l’extrême-gauche !

Qu’ils sont mauvais !

Antifaahahah serait-il devenu le point de lecture obligé pour les groupes d’extrême-gauche ?

C’est la question que l’on peut se poser quand on sait qu’un des nos articles, évoquant des tensions internes aux antifa lillois, a été commenté 2 jours après sa parution, par ces mêmes antifa…

En effet, un article paru sur un site anarcho-mooïste-comique de la région lilloise nous apprend 2 choses.

D’abord que certains extrêmistes de gauche prennent, à raison, les infos de antifaahahah au sérieux : « certains apportent crédit à ce genre de blog… » reconnaît le site antifa.

Ensuite que les antifa sont mauvais en tout, même en « copier-coller ». En effet, dans un article vengeur, ils prétendent dénoncer ce qu’est antifaahahah…en recopiant un article du site belge Résistances. Le problème, c’est qu’ils se sont trompés d’article…

En effet, ils reprennent un article évoquant un « observatoire du terrorisme et de le subversion » qui fut un blog éphémère inactif depuis des années et qui n’a rien a voir avec antifaahahah, qui lui vit toujours et plutôt bien si l’on regarde le nombre de visites.

Plus que jamais : antifa ahahah !