Un rat noir à Bagdad !

Comme régulièrement dans la mouvance de droite nationale, vu qu’on approche des élections, un petit groupe s’est crée voici quelques mois. Petit groupe qui, à force de dire tout ce qu’il n’est pas, semble ne plus bien savoir lui-même ce qu’il est.

Fidèle à la méthode qui a mené tous ces groupes à disparaître les uns après les autres sans avoir fait avancer quoi que ce soit, la seule activité de ses rares membres semble consister à se dédouaner de tout et de n’importe quoi…et à accuser tous les autres de tous les maux.

C’est ainsi que le dernier fait d’armes de ces « démocrates-antifascistes-libéraux-islamophobes » (cherchez l’erreur) consiste à me mettre en cause par rapport à mon voyage en Irak voici 9 ans ! Remarquez si c’est tout ce qu’ils ont trouvé à me reprocher 🙂

Cette polémique me permet donc de revenir sur un acte dont je suis particulièrement fier : celui d’avoir été bouclier humain en Irak.

J’y reviens, non pas pour convaincre ces bas du front qui manifestement ne connaissent rien à la géopolitique, ni même à la politique (à en croire la manière de gérer leur « groupe ») et certainement rien non plus à ce qu’est une vraie aventure humaine (à en croire, la manière dont ils chassent puis insultent certains de leurs rares membres).

Mais revenons à nos moutons…si j’ose me permettre cette allusion alors que je vais parler d’un pays du moyen orient 🙂

Je suis effectivement parti (à mes frais !) en 2003 soutenir le peuple irakien et le parti Baas avant l’invasion américaine. Le parti Baas, je le rappelle, est un parti qui défend la laïcité et s’est toujours opposé aux islamistes. Le parti Baas, cofondé par Michel Aflak qui était chrétien, a toujours défendu les minorités religeuses de la région. Et a toujours combattu l’islamisme.

Rappelons aussi que c’est l’Irak qui a empêché la propagation de la révolution islamique iranienne au prix d’une guerre de 8 ans et de 500.000 morts. C’est bien évidemment autre chose que de poster une caricature anti-iranienne sur facebook.

Ce soutien, je l’assume à titre personnel. Comme j’assume mon soutien au parti Baas syrien car s’il était vaincu, cela signifierait pour le peuple syrien, le début du même cauchemar que celui vécu par les Irakiens, les chrétiens en particulier.

Car ici aussi, le parti Baas se bat pour la liberté et la modernité contre des groupes djihadistes soutenus par les USA…

Il n’y a qu’à voir le chaos qui existe encore en Irak aujourd’hui, et les forces islamistes que l’intervention US a permis de réveiller, pour se rendre compte que les nationalistes européens qui soutenaient Saddam Hussein avaient raison. Et que sa chute aura été une très mauvaise chose, aussi pour l’Europe.

Et ce sont pour les mêmes raisons que ceux qui soutiennent Assad ont aussi raison de le faire.

Et ceci malgré les pense-petits qui confondent tout et ne comprennent rien à rien. Ou pire encore, choisissent la voie de la reptation dans le puéril et vain espoir qu’ils vont devenir acceptables pour le régime. En oubliant que pour être respectable, il faut avant tout être crédible. Et croyez-moi, là il y a encore du travail…

Pour en revenir à mon voyage en Irak, je répète, je l’assume de A à Z.

Je n’oublie pas les gens formidables que j’y ai rencontré et dont un certain nombre sont sans doute aujourd’hui morts en se battant pour défendre leur patrie et leur révolution sociale et nationale. J’imagine que cela doit être difficilement compréhensible pour certains qui changent plus souvent de partis que de chemises.

Je n’oublie pas les enfants irakiens, qui étaient en train de mourir dans les hôpitaux à cause de l’embargo sur les produits pharmaceutiques.

Je n’oublie pas mes compagnons de voyage qui étaient laïcs, chrétiens, musulmans (mais pas islamistes) et même de gauche. Ils avaient tous quelque chose que n’auront jamais les détracteurs de ce voyage : une étincelle, un idéal vrai et sans arrière pensée, du courage et un vrai humanisme. Pas celui des bobos ou des intellectuels de gauche ou de droite. Non : le vrai humanisme. Celui qui pense que le droit des peuples passe avant tout !

Je pourrais vous parler de ce voyage pendant des heures. Mais ceux qui peuvent comprendre l’auront déjà fait…

Pour le reste, je n’ai de leçons à recevoir de personne en rapport à la lutte contre l’islamisme ni contre les bandes de jeunes que j’ai mené, moi, ailleurs que derrière mon PC. Mais il est vrai que ces antifascistes de droite critiqueront cela aussi. Décidément, ils devraient savoir ce qu’ils veulent.

Pour ma part, je ne réagirai plus à ces lamentables commentaires de ces pieds-nickelés de la politique. Pourraient-ils bien me traiter d’ogre néo-nazi, d’islamo-fasciste, de fils naturel de Dieudonné et de Soral ? Et s’ils dépassent les bornes, je les assignerai simplement devant le tribunal.

Et je demande aussi à mes camarades de NATION de ne plus réagir à la bile de ces gens-là ni à leur honteuse reptation devant la gauche antifasciste. Laissez- les donc écrire « anti-fachistes » au lieu de « antifascistes » et « degrellistes » au lieu de « degrelliens ». Vous, mes camarades de NATION méritez d’autres combats et des débats d’un autre niveau.

Et pour terminer, si mon voyage en Irak reste un problème pour ces nouveaux « antifa » de droite, je leur conseille la lecture du livre que j’y ai consacré et qui s’intitule « Un rat noir à Bagdad ». Ils auront une facilité pour le lire vu que je l’ai offert à leur président lorsqu’il m’a invité à son anniversaire. Curieux pour un antifa ? Ah mais sans doute, ignorait-il qui j’étais 🙂

Pour ceux d’entre eux qui auraient encore des objections, je crois qu’il est assez facile de m’atteindre pour en débattre. A moins qu’ils viennent protester à ce sujet lors du prochain rassemblement antifasciste que leurs nombreuses troupes ne devraient pas manquer d’organiser devant la prochaine réunion de NATION.

Mais non, suis-je bête ! Cela n’arrivera pas ! Car l’antifa de droite a ceci de différent avec l’antifa de gauche, outre qu’il est sans nul doute plus propre et mieux habillé, l’antifa de droite donc, il est généralement beaucoup plus lâche !

Hervé Van Laethem
« bête immonde de service »

 

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :