Le fond du comique et de la non-action !

On savait la mouvance prétendument « anti-fasciste » belge francophone, la plus molle et la plus lâche d’Europe…Mais dorénavant on est certain qu’en plus, elle est la plus comique…

En effet, dès l’annonce que le mouvement NATION allait être présent devant le palais de justice de Bruxelles, pour exiger que le pédophile Dutroux fasse sa peine jusqu’au bout ; tous les VAW « Virtual Antifa Warriors » se sont mis à trépigner…derrière leurs claviers.

Certains, sans doute, grisés par le fait que cacun de leurs textes soient lus par 21 personnes (dont la moitié de notre propre camp) ont quand même décidé de venir dans la rue (ça faisait si longtemps !). Le problème est qu’ils sont venus et n’ont rien fait…

Ah si, certains venaient pour « observer gentiment mais fermement » ( cette expression qui ne veut rien dire est bien d’eux). Et ceci dans le cadre d’une nouvelle structure composée « d’équipes structurées et entrainées au renseignement, (…), à la protection des personnes et des biens ». Deux élements qui, entre nous, en font techniquement une organisation illégale et une milice privée. Cette structure portant le nom de « Panthères rouges » (on jure qu’on n’invente rien).

Le moins qu’on puisse dire, c’est que leurs capacités de griffer ne sont pas terribles. D’abord car annoncer publiquement qu’on va venir faire du renseignement lors d’un rassemblement? est particulièrement stupide. Ensuite car si on vient faire ça, on le fait habiller de manière passe-partout. En effet, porter des lunettes de soleil par un temps nuageux et très pluvieux (authentique), cela attire forcément l’attention.

Remarquons néanmoins, la vélocité des panthères en questions qui, à la vue du moindre appareil photo pointant vers elles, se mettaient à détaller. Et pour certaines à quitter définitivement la place.

Saluons néanmoins la prestation d’un individu qui est venu crier « à bas les fachos », une seule fois avant d’être interrompu par un militant de NATION d’abord et par la police ensuite, alors que ses camarades étaient 100 m derrière, cachés derrière des véhicules.

On se demande d’ailleurs s’ils venaient contre nous ou pour Dutroux…Car à une époque, une certaine extrême-gauche défendait la pédophilie (par des articles dans Libération jusqu’au Front d’action Rose en Flandre) quand elle ne la pratiquait pas (voir les mémoires de Cohn Bendit ou le scandale du CRIES dans les années 80 dans laquelle, des gens d’extrême gauche furent impliqués directement ou indirectement).ème

Enfin, quitte à être dans le vaudeville, un de nos collaborateurs dans l’âme a concocté un petit poème consacré à cette journée de cache-cahe avec les « antifa » : « La pathère rouge, le poulet et le rat noir »

Qui sait si parmi ces héroîques défenseurs de la démoratie, ne se cache pas une "panthère rouge"

Qui sait si parmi ces héroîques défenseurs de la démoratie, ne se cache pas une « panthère rouge »

Une Réponse

  1. waah les tronches de cons ! glandeurs a temps plein ! impossible de trouver du travail avec un look pareil ! antifa ha ha ha !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :