Brèves d’antifa

Nous sommes tous remplis d’émotion à l’annonce de l’auto-dissolution en France du groupe SCALP-Reflex, officine anarcho-violente, utilisant « l’antifascisme » comme prétexte à ses actes de violence, visant la plupart du temps bien plus la police et les bien privés que « l’extrême-droite ».

La raison de cette auto-dissolution est expliquée dans une indigeste tartine dont nous retiendrons néanmoins un passage avec lequel, une fois n’est pas coutume, nous sommes assez d’accord : « Aujourd’hui, concernant notre forme d’organisation aussi bien que nos interventions publiques, nous avons l’impression d’être dans une impasse – plus encore, d’être nous-mêmes le mur de l’impasse. » Bien vu coco !

En France, le FN vit toujours et de mieux en mieux tandis que le SCALP vient de disparaître sans fleurs ni couronnes. La symbolique nous plait assez !

——————————————————————————————–

Créé au début des années 90, les Blokbusters étaient une émanation d’un parti trotskiste flamand cherchant à recruter via la cause « porteuse », au sein d’une partie de la jeunesse, de la lutte contre l’extrême-droite en général et contre le Vlaams Blok en particulier. Les méthodes des Blokbusters étaient à l’époque plutôt musclées.

Mais cela aussi semble avoir beaucoup changé puisque récemment, à Bruges, alors que cette mouvance appelait à contre-manifester contre un petit groupe de nationalistes flamands radicaux; nos « révolutionnaires antifascistes » ont demandé à ce que la police les protège (source : De Standaard)

Une fois, la manifestation terminée, ils ont repris du poil de la bête puisqu’ils ont héroïquement envoyé un mail de menaces à l’un des organisateurs. On ignore si au moment de l’envoyer, ils étaient cachés au commissariat le plus proche.

——————————————————————————————–

Plus francophone, un groupe facebook composé de VAW « Virtual Antifa Warriors » qui croient qu’ils sont des spécialistes de l’extrême-droite ( car ils font des « copier-coller » des moindres ragôts sans jamais les recouper ni les vérifier) viennent encore de se ridiculiser. En effet, nos « spécialistes » viennent de faire une longue analyse d’une vidéo qui reprend la conférence de presse tenue voici quelques jours par NATION. Analyse « sans concession » décortiquant point par point, les nombreux éléments de basse propagande que contient cette vidéo. Sauf qu’ils n’ont même pas compris que ce « reportage » a été réalisé , monté et mis en ligne par un journaliste freelance, d’origine allochtone et proche de leur propre mouvance. Trop drôle, vraiment !

216149_399774303410342_612356682_n

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :