Bête comme une taupe ! (mise à jour)

Lorsque nous parlions, dans des articles précédents, d’antifa de droite, nous évoquions des comportements politiquement corrects, des petites lâchetés, de l’anti-nazisme d’opérette pour quémander un peu de  respectabilité.

Mais il y a pire ! Il y a aussi des antifa de droite qui collaborent concrètement avec les antifa de gauche. Et il ne s’agit pas ici de paroles en l’air car, une fois n’est pas coutume, nous en avons les preuves irréfutables.

En effet, une page facebook « antifa » a publié une invitation interne à la section de Liège du Mouvement NATION et publié également, l’ensemble des échanges facebook (en messages privés) entre Hervé Van Laethem (cadre dirigeant de NATION) et une personne qui fut une épisodique militante de ce même mouvement après avoir fait le tour de tout ce que l’extrême-droite francophone compte comme groupe plus ou moins virtuels. Vu qu’on voit mal le premier faire une telle fleur à des antifa, il apparaît donc assez clairement que c’est l’autre personne qui a fourni copie de ces conversations. Pour rappel, NATION avait décidé voici quelques mois de cesser toute collaboration avec cette personne.

Cela est d’ailleurs confirmé puisque les antifa publient également copie de dialogues entre eux et cette personne en février 2012, dialogue où elle  propose d’ailleurs de participer à des actions d’extrême-gauche.

En rendant ces infos publics, le moins que l’on puisse dire est les antifa ne lui sont pas gré de ses largesses…

A noter que notre site avait déjà évoqué ces curieux liens dans un récent article.

Mais pour en revenir à ces dialogues privés, ce n’est pas forcément malin de la part de l’intéressée ni des antifa de les avoir rendus publics. Car à la lecture attentive des plus de 2000 messages échangés sur une durée de 32 mois, on ne trouve rien qui mette NATION en difficulté. Au contraire, en les lisant, on constate bien que la peu élégante militante a beaucoup insisté pour rentrer à NATION, qu’elle y a eu une démarche particulièrement malsaine mais surtout que jamais Van Laethem n’est pris en défaut d’être « excessif ».

DÉMONSTRATION (l’ensemble des entretiens est en notre possession et nous pouvons donc prouver tous nos dires)

HVL = Van Laethem

S = son interlocutrice

Quand cela démontre que NATION refuse les aventures

Le  28/08/11, on constate dans un long échange que HVL refuse que des gens de NATION rentrent dans une sorte de groupe d’action initié par S

Quand cela démontre qui court après qui

31/07/12 : on constate que S relance les dirigeants de NATION pour les rencontrer

15/11/12 : S félicite NATION pour son résultat aux communales et sollicite une nouvelle entrevue auprès de HVL

19/1 /13 :  S sollicite une nouvelle entrevue avec HVL (NDLR : elle semble ne plus pouvoir s’en passer LOL)

Le 24/1/13, elle déclare : « mais je ne m’en fait pas pour ce qui est de la concurrence nation est en train d’évoluer (dans le bon sens) il va grandissant je suis plutot positive vis à vis de ça » (NDLR : parole, parole, comme dirait Dalida)

Quand cela démontre que les ex-FN sont très amateurs

4/12/12 : on apprend que la liste presse de la « politicienne » S se limitait à 3 adresses !!!

5/12/12 : S qui doit prendre la parole déclare : « hic pour moi c’est que je ne suis pas trop politiquement correcte je sais pas trop quoi dire »

6/12/12 : S déclare : « merci je viens enfin de finir le discours lol j’ai eu du mal j’ai fait court »

1/1/13 : S se trompe de date de réunion

15/2/13 : la politicienne S confirme qu’elle n’aime pas parler en public suite à sa participation à une conférence de presse : « tu ris j’étais pas à l’aise du tout – oui c’est sur mais bon j’aimerai pouvoir controler cette nervosité »

8/4/13 : Courageuse mais pas téméraire, S se plaint qu’on ait mis ses coordonnées alors qu’elle avait accepté d’être éditrice responsable. Décidément, pas très informés des choses administratives, les ex du FN belge : « pour le tract que j’ai fait tu y as mis mon adresse complète ce qui ne me plait pas trop es possible d’en recommander 10 000 et mettre juste mon nom et ma fois liège en plus? Rien qu’avec mon nom seul le autorité compétente peuvent me trouver »

Quand cela démontre que NATION a des procédures internes saines

20/12/12 : on constate, suite à une erreur dans l’inscription à NATION de S, que le système de double bulletin d’adhésion est un bon système qui protège le nouvel adhérent en cas d’erreur

Quand cela démontre que S est intellectuellement malsaine

6/1/13 : HVL répond à un mail où S disait ressentir de la méfiance…On comprend mieux après coup !

17/1/13 : S demande qui est le responsable de Namur (pour qui, pour quoi faire ?), HVL ne fournit pas le nom de famille (NDLR : heureusement)

24/1/13 : S propose un fichier de 400 adresses de l’ex-FN

17/3/13 : suite à une conversation, HVL demande « merci en tout cas de garder cet entretien strictement entre nous », S répond « bien sur il y a pas de souci »…NDLR : oui on a vu !

8/4/13 : S écrit suite à une publication « antifa »: «  on a une taupe »…NDLR : c’est celle qui le dit qui l’est !

 Quand cela démontre que NATION essaie de publier des articles crédibles

Le 29/1/13, HVL dans un souci de crédibilité dit « le tout est d’être sur des sources car les hoax sur facebook, ce n’est pas ce qui manque » concernant un tract sur l’islamisme

Le 7/2/13, il recorrige S en lui redisant : « c’est parfois tout et n’importe quoi; on ne peut pas se permettre de mettre des trucs approximatifs »

Quand cela démontre que NATION ne fait pas d’amalgames

8/3/13 : HVL rappelle que son combat est bien contre les extrémistes religieux et pas l’Islam en tant que tels : « je rappelle que les articles doivent attaquer l’islamisme, les radicaux mais jamais l’islam en tant que tel »

Quand cela démontre que HVL n’est pas le vilain raciste violent que l’on dit

En effet, le dernier échange est daté du  10 avril 2013. Ce qui signifie qu’en 2 ans et 8 mois (32 mois)  d’échanges normalement privés ; pas une seule fois HVL n’a eu le moindre propos incitant à la haine, à la violence ou à des agissements illégaux…

MISE A JOUR

L’intéressée n’a manifestement toujours pas compris que les gens à qui, elle fournit des informations rebalancent systématiquement ses confidences sur le Net.

On peut ainsi lire que suite à la première mouture de l’article ci-dessus, elle se plaint à ses nouveaux amis. Elle n’hésite pas à écrire : X (NDLR : un cadre de NATION dont le nom n’importe pas ici) va raconter partout que nous sommes toi et moi en contact comme quoi ils sont juste bon a raconter des conneries.

Ben manifestement, cet échange est bien la preuve que ce ne sont pas des « conneries »…

En tous les cas, on peut dire que dans l’histoire malheureuse des gens qui ont trahi leurs idées par vengeance, aigreur ou car c’était leur job, on aura rarement eu de cas où ils auront été à ce point pris la main dans le sac…Aussi douée en trahison qu’en politique !

Espérons qu’indépendamment ce qu’on peut penser de NATION, l’intéressée soit mise au banc de l’ensemble de la droite nationale. En effet, selon nous, aucune divergence politique ne justifie de collaborer avec les ennemis de nos idées.