Quand les trotskistes rampent devant le PTB !

L’extrême-gauche est historiquement divisée en 4 camps principaux (pour faire simple car il y a des divisions dans chaque tendance aussi) :

  • les communistes « orthodoxes », héritiers des partis communistes pro soviétiques de l’après guerre
  • les trotskistes (qui suivirent Trotski contre Staline) et qui furent à la base de la première grosse scission du monde communiste
  • les maoïstes qui considéraient que l’Union Soviétique avait trahi l’héritage de Staline et que la Chine communiste de Mao était le seul vrai exemple à suivre
  • les anarcho-marxistes, rassemblement hétéroclite d’autonomes hostiles à toute autorité

Aujourd’hui l’URSS n’existe plus et la Chine n’a plus de communiste que le nom. Mais les fractures inter-gauchistes persistent ! Et si le PTB (maoïste) joue à fond la carte de la « communication » et prend une forme douce et bon enfant, il n’en reste pas moins dur sur le fond et, manifestement, garde la dent dure contre les trotskistes.

La preuve en est le rejet de la main tendue en mai de cette année par le Parti Socialiste de Lutte (PSL), pur produit du trotskisme. Ce petit groupe a fait un gros appel du pied au PTB, acceptant même de figurer sur une liste qui porterait le nom PTB avec comme seul rajout « unité ». Trotsky doit se retourner dans sa tombe !

Mais le PTB  a repoussé ces avances du dos de la main. Il est vrai que ce dernier a le vent en poupe dans les sondages et est devenu le « chouchou » des médias. Et qu’outre leur vieux contentieux avec les trotskistes, les dirigeants du PTB estiment que le PSL n’apporte guère de valeur ajoutée. Leur seul fait d’armes consistant à organiser, une fois par an, une manifestation anti nationaliste avec quelques centaines de jeunes boutonneux dont ce sera, pour beaucoup, la première et seule activité militante.

Mais bon, jusque là, c’est de bonne guerre que le PSL essaie ce rapprochement. Ce qui devient pathétique, c’est que malgré le refus du PTB, le PSL continue à s’offrir, toute honte bue !

Ainsi lors d’un débat, entre groupes de gauche, à Gand en novembre dernier; le responsable du PSL a publiquement refait une offre de service au délégué du PTB qui s’est empressé de la refuser !

Pas vite découragé, le PSL a publié début décembre un nouvel article où il se couchait une fois de plus dans l’espoir d’obtenir, une petite place sur les listes du PTB !

Vraiment pathétique !

Logo d'une organisation internationale trotskiste

Logo d’une organisation internationale trotskiste

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :