On n’entend plus Manu chanter…

A cet instant, on n’est pas trop certain que mai 2014 sera le mois historique où des élus nationalistes convenables seront envoyés au parlement ou si une certaine « droite nationale » aura un résultat important. Mais on sait déjà que ce sera un mois sympa puisque les animateurs du site gauchisant et haineux « Résistances » ont été reconnus coupables  de port public de faux nom alors qu’ils avaient essayé de piéger un ancien militant de droite nationale sur le net.

Les intéressés ont obtenu une suspension du prononcé mais sont néanmoins reconnus coupables.

On attend toujours à ce jour leur réaction…On se demande en tous cas si dorénavant, ils seront toujours aussi prompts à rappeler le passé judiciaire des autres 😉

210900496

 

Publicités

On n’entend pas Jean-Claude Defossé chanter…

…ni interpeller, ni intervenir. On ne le voit même pas faire semblant de faire son job d’élu.

Pour rappel, Defossé est un ancien présentateur de la RTBF, parfait exemple de journaliste politisé de gauche et qui est parti s’assurer un salaire bien plus intéressant en se présentant et en étant élu sur les listes ECOLO. Le problème est que l’intéressé n’en a pas foutu une…En janvier 2014, on trouvait trace de ZERO interventions ou actes parlementaires. Au point qu’il n’a pas été repris sur les listes pour les élections de ce 25 mai.

Rappelons aussi que c’est lui qui avait théoriquement rejoint l’équipe du site anti-nationaliste Résistances. Résistances l’avait d’ailleurs annoncé avec grandiloquence tout en ajoutant que c’était une « mauvaise nouvelle pour l’extrême-droite »… Le problème est que vu qu’il en a foutu autant à Résistances que dans les assemblées parlementaires, on ne peut pas dire qu’il ait gêné ce qu’on appelle l’extrême-droite !

Dans les rues, sur le net ou dans les assemblées, encore et toujours : « antifa hahaha ! »

Un 1er mai antifa…bien terne !

Toujours pas remis du cortège du 1er mai 2013 du Mouvement NATION ni de la leçon administrée dans le centre de Bruxelles lors des incidents de début avril, la mouvance antifa avait décidé de se mobiliser contre l’extrême-droite en général et contre NATION en particulier ce 1er mai.

Résultat pour le moins mitigé puisque les JOC (ex Jeunesses Ouvrières Chrétiennes devenus Jeunes Organisés et Combattifs), les Comités d’Action Européenne, l’USE (Union Syndicale Etudiante, en fait la branche « étudiants » des jeunes FGTB) n’ont réussi qu’à rassembler environ 200 personnes. Dont un certain nombre de ressortissants européens, de militants d’origine sud-américaine et même d’une délégation de marxistes turcs purs et durs qui n’avaient pas hésité à venir, pour certains, avec un casque et un mat de drapeau dont ils ne prenaient même pas la peine de déployer le drapeau tant  la vraie destination de ce bâton était évidente.

N’oublions évidemment pas les inévitables Black Blok version belge et tellement comique, masqués jusqu’aux yeux et également casqués pour certains d’entre eux !

Bref, beaucoup de blabla pour pas grand-chose ! Même si à l’issue du rassemblement, des tracts furent distribués appelant à aller perturber le rassemblement électoral que tenait NATION dans son local bruxellois, situé non loin de là (et qui lui rassemblait une centaine de militants); il n’y eut aucune vraie réaction des extrémistes de gauche au rassemblement public de NATION du premier mai qui semble donc devenir une bonne habitude !

Jeunes antifa bien démocrates et pacifistes comme l'indique le casque, le drapeau même pas déroulé et les pancartes au manche bien solide !

Antifa venus d’ailleurs, bien démocrates et pacifistes comme l’indique le casque, le drapeau même pas déroulé et les pancartes au manche bien solide !