PTB : Police Toujours Bienvenue ?

Le 6 août dernier, une association créée par le PTB organisait un rassemblement à Gaza devant le Ministère des Affaires étrangères. Et ceci en soutien aux Palestiniens, bien évidemment !

Notons en passant qu’une fois les élections passées, le PTB redevient actif dans l’antiracisme et le tiers-mondisme au grand étonnement et mécontentement des naïfs qui ont voté pour le parti, uniquement pour son positionnement social.

Mais ceci est un autre débat. Ce qui nous intéresse dans ce rassemblement est qu’un groupe de participants (le Comité des iraniens de Belgique) a été proprement viré du cortège par la police, à la demande des responsables du PTB…

La raison ? Il semblerait que les Iraniens présents, militants de gauche et opposants du régime religieux en Iran, développaient des slogans qui s’en prenaient aussi au gouvernement iranien. Ce qui a provoqué les foudres du pourtant très marxiste PTB. Les mauvaises langues en ont déjà déduit que le PTB voudrait ne pas déplaire au régime iranien pour d’obscures raisons…

Quoi qu’il en soit, que des gens qui se disent marxistes interdisent la critique d’un régime théocratique et que les mêmes « révolutionnaires » demandent à la police de dégager des gens de leur rassemblement, illustrent à merveille l’état de la gauche « radicale » en Belgique.

Cela devrait d’ailleurs renforcer la campagne « anti-PTB » lancée sur divers réseaux sociaux par une mouvance proche du PS et très attachée à la défense de l’Etat d’Israël. Campagne qui consiste à lancer des attaques de plus en plus virulente sur l’antisionisme suspect du PTB et sa dérive « rouge-brune ». Le PS semble avoir déjà lancé sa campagne de reconquête de ses voix.

 

Le nouveau dilemme du PTB ?

Le nouveau dilemme du PTB ?

 

 

Publicités