Je t’aime, moi non plus !

A gauche, on peut dire que le site anti-nationaliste « Résistances » ne fait plus l’unanimité. En coulisses, où nous sommes parfois 😉 , de nombreuses remarques commencent d’ailleurs à fuser sur le côté narcissique et nombriliste des rédacteurs de Résistances.

Certains ne se gênent pas  pour l’écrire sur Facebook. Un vent favorable nous a ainsi fait parvenir l’analyse faite, voici quelques temps, sur Résistances par un militant du groupe Egalité (qui est une sorte de rassemblement hétéroclite de type islamo-gauchiste).

Ce dernier, ancien du FDF (!) écrit les choses suivantes sur un rédacteur de Résistances (citations reprises de Facebook) :  « Je suis extrêmement gêné d’avoir à le dire, mais je suis forcé de constater que monsieur A, que j’ai longtemps pris pour un antifasciste, souffrant d’une effroyable paranoïa, mais un antifasciste quand même, est un manipulateur vicieux ». « N’hésitez pas à diffuser, les faux journalistes sont beaucoup plus nuisibles que ceux qu’ils prétendent dénoncer ». « Sans aller jusqu’à parler de prostitution, A. est vraiment prêt à tout pour assurer son image de marque » –  » Il passe son temps à corriger sa propre image Wikipedia « (…) « et un tiers de son temps à régler ses comptes à ceux qui ne le flattent pas suffisamment » !

La raison de cette antipathie ? Sans doute parce que le rédacteur de Résistances n’a pas non plus mâché ses mots. Voici quelques mois, il disait sur le premier nommé (repris de Facebook) : V. est bel et bien un ANALPHABÈTE POLITIQUE (comme il y en a beaucoup autour de lui), quel idiot ! Mais cela nous le savions depuis bien longtemps ».

 dans les orientations sensiblement différentes d’Egalité (qui a un discours très dur sur l’anti-impérialisme et en particulier sur la politique américano-israélienne) et de Résistances, dont l’intérêt principal est et reste bien de dénoncer l’antisémitisme réel ou bien souvent prétendu…

Espérons qu’ils ne nous feront pas un remake de la guerre de Gaza dans un des cafés « branchés » de St Gilles…Mais il est vrai que pour ça, il faudrait qu’ils aient un peu plus de tripes !

Publicités

D’une secte à l’autre !

L’ethno-masochisme ne règne pas qu’à gauche ! A droite aussi où vous vous retrouvez avec des illuminés, plus ou moins doux, qui s’identifient les uns à Israël et les autres au monde arabe au point d’en reprendre les symboles religieux.

C’est ainsi que nos services de veille (toujours aussi vigilants) sont tombés sur une « enquête » menée par un groupe microscopique nommé « Protection Judéo-Chrétienne » (PJC) dont les deux (!) animateurs ont fait scission d’un autre groupuscule assez comique aussi…pour se lancer dans une quête politico-religieuse consistant à, par exemple, planter un montage de croix de David et de croix chrétienne, au bord des routes (authentique!).

Ici l’association en question se targue de dénoncer l’apparition en France d’un groupe intitulé « Ligue des Combattants de Dieu », qui imite le logo du Hezbollah et appelle les croyants musulmans comme chrétiens à se réunir au sein de leur « groupe » pour combattre les sionistes….Groupe animé par un garçon issu de l’extrême-droite la plus radicale. En passant la PJC essaie de mouiller nos camarades de NATION dans ce vaste délire car voici 5 ou 6 ans, un autre blog anti-impérialiste avait fait un lien vers NATION…la belle affaire !

« Protection Judéo Chrétienne »contre « Ligue des Combattants de Dieu » : mais quel asile !

PS : on propose à la « Protection Judeo-Chrétienne » d’aller faire son « job » et d’aller à Anderlecht suite aux nombreux et récents incidents antisémites qui s’y sont déroulés. Ah oui mais sommes-nous bêtes : comme les auteurs ne sont pas vraiment des nazis (si vous voyez ce qu’on veut dire), c’est moins confortable d’y aller hein…