Indignation sélective !

Comme d’habitude, les bien-pensants de gauche ont l’indignation sélective.

Lorsqu’un ministre NVA fait une blague à 2 balles qu’on entend dans n’importe quelle cellule syndicale de base tant à la FGTB que la CSC, ils hurlent.

Quand un ministre NVA va à l’anniversaire de quelqu’un qui collabora voici 70 ans (!) et a quitté le VMO voici 43 ans ( !), ils hurlent.

Mais lorsque leurs amis d’extrême-gauche organisent un meeting de soutien à un groupe terroriste grec, bien actuel, et qui a commis des dizaines d’attentats, là rien !

Pourtant, c’est bien ce qui va se dérouler le 23 octobre prochain en pleine commune de St Gilles ! Où le Secours Rouge, fan-club des tueurs communistes des CCC, organise une réunion de soutien aux membres emprisonnés de Lutte Révolutionnaire, un des groupes terroristes les plus actifs et violents de Grèce.

Et pourtant, on ne les entend pas là, les bien-pensants.

Ils nous répondront sans doute que ceci est marginal et pas lié avec des partis traditionnels…Mais pas si sûr…

Car le Secours Rouge fut longtemps un satellite du petit parti maoïste appelé « Bloc Marxiste-Léniniste » qui avait accueilli en son sein, dès leur sortie de prison, les tueurs des Cellules Communistes Combattantes. Et ce petit parti, ami des terroristes, était présent le 8 mai 2008 à une soirée organisée à l’ULB par la gauche « bobo » et soi-disant démocratique au sujet de « Mai 68 ».

Ont participé à cette soirée, Philippe Moureaux (PS), Josy Dubié (ex ECOLO), Raoul Hedebouw (PTB), sans compter de très nombreuses personnalités de gauche…

Doivent-ils donc tous aussi s’excuser et envisager leur retrait de la vie politique pour avoir cautionner la présence du fan-club d’assassins des CCC ?

La députée d’ECOLO dont le père fut membre actif du Secours Rouge doit-elle aussi faire mea culpa pour les sympathies sanguinaires de son papa ?

Et l’organisateur de cette soirée doit-il mettre fin à son site « Résistances » sous prétexte qu’il a admis la présence d’un stand dont, en tant qu’auto-proclamé spécialiste des extrêmes, il ne pouvait pas ne pas savoir ce qu’il représentait idéologiquement.

Ah oui, mais c’est vrai, les victimes de l’extrême-gauche n’ont jamais le même poids que les autres…

CCC$