Mais qui sont les casseurs (1) ?

Après avoir laissé les gens sérieux bien rire des accusations de la gauche comme quoi 3 militants d’extrême-droite avaient réussi à organiser les incidents du 6 novembre dernier lors de la manifestation syndicale (et qui ont fait 112 blessés dans les forces de l’ordre…), nous avons décidé de publier une série d’articles afin d’expliquer qui furent vraiment les casseurs de cette journée.

On peut sans nul doute les trouver au sein des groupes anarchistes qui manifestèrent ce 1er novembre en plein centre de Bruxelles, en lien avec la mort en France du militant gauchiste Remi Fraisse.

Lors de cette manifestation qui fut totalement sauvage et contre laquelle, la police n’entreprit rien; on a pu entendre les doux propos démocratiques du type :   « Flics, porcs, assassins », «  »Un flic, une balle, justice sociale »…

Il n’est donc pas impensable que l’on envisage qu’une partie des casseurs proviennent de ces milieux anarcho-gauchistes? bien connus des services de police mais profitant d’une impunité étonnante…

manif

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :