Dans le mot antifasciste, c’est fasciste qui compte !

Nous avions déjà évoqué sur ce blog notre analyse sur le fait que la mouvance dite « antifa » regorge d’individus instables, pathologiquement violents et qui, bien manipulés par l’extrême-gauche, se servent de l’alibi du combat « antifasciste » pour pouvoir assouvir leurs pulsions avec bonne conscience.

Deux exemples récents en France nous confortent dans cette analyse.

D’abord dans la région de St Etienne où ont été condamnés 4 « antifa » qui, en juillet 2012, avaient « chassé » du « facho » et n’avaient finalement réussi, à 4 ( !), qu’à tabasser une personne isolée, de surcroit handicapée…Comme dira très ironiquement le procureur lors du procès « C’est une grande page de la lutte antifasciste que les auteurs de l’agression ont écrit (sic) ».

A noter que le meneur, Fabien, qui a affirmé à la barre avoir « un grand sentiment de colère envers tout ce qui est nazi » , a été trouvé en possession de photos où il s’était déguisé en Hitler… 

Autre exemple où le dédoublement de personnalité et l’agressivité débile font bon ménage, Pierre B. qui est un des 4 profanateurs du cimetière juif de Sarre-Union le 12 février dernier. En effet, l’intéressé manifestait régulièrement en public sa haine du fascisme et de tout ce qui était l’extrême-droite…

Manifestement, la mouvance antifa ferait mieux de remplacer ses services d’ordre internes par quelques contingents de psychanalystes !!!

 

Gentils démocrates prêts à agresser de méchants patriotes qui osent se rendre à une réunion

Gentils démocrates prêts à agresser de méchants patriotes qui osent se rendre à une réunion

 

Publicités

R.I.P : Résistances in Pace !

ripL’ensemble de la rédaction de Antifa ahahah, ses équipes d’infiltration (LOL), de veilleurs sur Internet et ses informateurs ont le terrible devoir de vous faire part de la disparition du website des « auto-proclamés spécialistes de l’extrême-droite » de Résistances.

Enfin, quand on dit « disparu », comprenez-nous ! Les rédacteurs n’ont pas subitement cédé à la panique d’être les futur « Charlie » des islamo-fascistes, ils n’ont pas quitté la Belgique pour des cieux plus cléments (on ne parle pas de Meric ici hein…)

C’est juste le site qui n’est plus accessible, du moins sa partie la plus récente. Il a en effet été « hacké » et ce piratage dure depuis presque 2 mois !

 Comme quoi, les gens de Résistances semblent s’y connaître autant en informatique qu’ils s’y connaissent en extrême-droite…

PS : Promis, on n’y est pour rien. Limite, ça nous ennuie même un peu car ça nous prive de l’étude du site champion de la mauvaise foi, de l’amalgame et de la haine anti-identitaire…