Odin antifa ?

Tout qui connait un peu le soi-disant observatoire de l’extrême-droite « Résistances » sait à quel point ces pseudo-journalistes, qui n’ont jamais écrit dans le moindre grand média, sont des spécialistes du « foutage de gueule ».

Mais avec le non moins comique pseudo groupe « les soldats d’Odin », Résistances vient de battre tous les records en la matière.

En effet, Résistances à l’instar de tous les médias s’est cru obligé de faire tout un tintouin sur les 2 pelés et 3 tondus qui ont décidé, comme d’habitude, d’essayer de se faire mousser en copiant jusqu’au ridicule (les soldats d’Odin ça passe en Scandinavie mais par ici c’est assez bof…) des initiatives médiatisées par d’autres à l’étranger.

Mais Résistances n’a pas son pareil pour toujours donner l’impression qu’il a levé le scoop et que ses infos sont exclusives. Mais au final, un grand rien ! Quand leur auto-proclamé grand gourou donne des explications, c’est vague, c’est creux, bref ils sont aussi spécialistes de l’extrême-droite qu’ils le sont de l’orthographe (ainsi ils écrivent « après nous êtres rendus » dans un de leurs récents articles…).

Estimant sans doute qu’il y avait un filon médiatique à ne pas rater en cette période estivale, Résistances en a donc remis une couche qui, disons-le, est pathétique tant sur le fond que sur la forme.

En effet, les intéressés nous ont fait un reportage – « fiction ?» digne de Groland ! Ils auraient trouvé tout seuls comme des grands, une section « Flanders » des Soldats d’Odin…active à Hal !

Alors, pour commencer, la formule employée se veut pompeuse mais est en fait très malheureuse. En effet, ils essaient de faire croire qu’ils ont des sources « privilégiées » d’information qu’ils veulent garder « secrètes » et écrivent donc « après avoir reçu un vent favorable à propos de la présence de soldats d’Odin à Halle… ». On suppose qu’ils voulaient dire « qu’un vent favorable leur avait apporté des infos sur… ». Le problème est que formulé ainsi, cela fait plus penser à une production gastrique qu’à un transfert d’infos (en effet, s’ils ont reçu un vent, cela signifierait que quelqu’un en a lâché un…).

Mais passons sur la moquerie sémantique. Peut-être que l’auteur ne maîtrise pas encore bien le français, ça arrive !

Mais revenons-en au pseudo reportage. Donc voici nos valeureux « journalistes-militants » (bien qu’ils aient encore moins milité dans leur vie qu’ils n’ont écrit d’articles dans la grande presse) partis à Halle chercher les méchants soldats d’Odin.

Autant chercher une aiguille dans une botte de foin car Halle est une ville de 35.000 habitants. Mais pas pour nos « sherlock holmes » de la démocratie ! Nous citons ainsi nos brillants dénicheurs de fachos : « au bout d’un certain moment, nous sommes tombés nez à nez sur deux militants de l’organisation d’auto-défense d’extrême-droite en question ». Ils ont du bol en plus mais nous mettrons ça sur le compte de la ténacité (non, on rigole…)

Et last but not least, ils publient une photo où l’on voit les « soldats d’Odin » se promenant avec de splendides et neufs blousons aux couleurs du groupe. Notons que d’abord, ils sont trois et non deux comme l’indique l’article…mais surtout que la photo est prise à courte distance de dos…

Ainsi donc, Résistances aurait soudainement des scrupules à montrer le visage d’odieux racistes !

Tout cela sent le bidonnage. Qu’il ait été fait avec des figurants jouant un rôle ou tout simplement avec des « odinistes » trop content de jouer les idiots utiles devant les objectifs de Résistances, tout cela est bel et bien pathétique !

RAPPEL : A ce jour, le soi-disant Observatoire des extrémismes que prétend être Résistances n’a jamais publié le moindre texte condamnant le terrorisme djihadiste et l’extrémisme musulman…ni même les attentats du 22 Mars à Bruxelles ! De même, aucun article n’a jamais été publié sur la mouvance islamiste radicale en Belgique…

Publicités