Antifa blablabla…encore une fois !

Comme nous le dénonçons régulièrement, outre le fait que leurs idées amènent à la catastrophe, le chaos et la dictature, le problème avec les fils de bourgeois qui se la jouent « antifa », mais attention juste entre blancs, est qu’ils ont une irritante tendance à vouloir en permanence jouer au « gros dur » qui pisse le plus loin (c’est d’ailleurs un peu sexiste et patriarcal tout ça…) au point de devoir soit affabuler soit faire des analyses ridicules.

Un bel exemple encore avec un récent article paru sur le site « Bruxelles Zone Antifasciste », enfin sorti d’une profonde léthargie qui nous est inquiétait tous un petit peu…(7 articles en 8 mois sur le site, c’est pas vraiment une activité rédactionnelle assidue…pour ce qui est soi-disant la grande campagne militante de la décennie lol).

Cet article, donc, est consacré à l’obsession absolue des gauchistes bruxellois depuis maintenant près de 18 mois : le parti pan-européen APF (Alliance for Peace and Freedom), et en particulier le local dont il dispose en plein centre du quartier européen à Bruxelles.

On sentait bien venir le grand n’importe quoi en lisant l’article mais, pour être certain, nous avons pris contact avec les principaux intéressés, : des représentants de l’APF et de sa branche belge NATION, qui nous ont permis de réaliser cette démonstration du «plus c’est gros, plus ça passe » intensivement utilisé par les gauchistes bruxellois.

Première affirmation : « l’APF n’a pas été capable de réunir assez de fonds pour pouvoir payer son local en 2017» (NDLR : car ses subventions ont été gelées par le Parlement européen).. Ils se basent sur le montant repris sur le site de l’APF concernant les dons. Ils n’ont sans doute pas compris qu’il s’agit uniquement des dons directs par online. Mais avec un minimum de jugeotte, ils auraient bien dû se dire que si au bout de 8 mois, le local était encore ouvert (local dont le loyer est estimé par les gauchistes à plus de 1.000 €), c’est qu’il y avait bien entendu eu assez de dons…

Il y a aussi une phrase tellement dégoulinante d’auto-satisfaction qu’on est obligé de la reprendre en tant que telle : « La différence est flagrante avec les militant-e-s anticapitalistes et antifascistes prêts à tout sacrifier pour les idées qu’ils défendent ». Dans la réalité, les faits sont bien différents comme le prouve ce militant antifa qui, au début 2017, s’est littéralement déculotté devant la chambre du conseil du Tribunal de 1è instance de Bruxelles afin d’obtenir une suspension du prononcé. C’est-à-dire qu’il a reconnu des faits de violence afin de, tout en étant reconnu coupable, ne pas avoir de casier judiciaire…Putain de sacrifice révolutionnaire ![1]

Ils essaient aussi de donner l’impression que c’est leur « campagne » qui a poussé les euro-députés à lancer des actions contre l’APF alors qu’il apparaît que leur campagne n’a été lancée que par le bon vouloir de certains eurodéputés de gauche qui voulaient que les gauchistes leur servent d’infanterie coloniale. Tout ceci dans l‘espoir que l’APF tomberait dans le piège d’une confrontation physique et s’en servir par après dans la procédure ouverte par le Parlement européen à l’encontre de l’APF.

Ils font semblant de critiquer les « bourgeois » qui habitent dans les maisons voisines alors que c’est un des co-propriétaires (Mr. G. ), eurocrate collaborant avec des euro-députés de gauche, qui leur fournit certaines informations sur l’état d’esprit réel ou supposé des voisins. Cet individu est bien évidemment le fer de lance de ceux qui essaient, sans succès, de monter les voisins contre la présence des bureaux de l’APF.

Le plus drôle est sans nul doute l’affirmation que leur campagne, pour faire fermer le local de l’APF, est un succès ! Pour rappel, cela fait presque 18 mois que le local de l’APF fonctionne sans discontinuer…

Sans doute néanmoins conscient que c’était un peu gros, ils nous expliquent qu’au moins, ils ont réussi à « avoir chassé Nation de Bruxelles ». Alors qu’un mois auparavant, ils claironnaient avoir arraché un grand nombre d’autocollants de Nation. Ce qui sous-entendait que Nation était, au contraire, forcément bien présent sur le terrain.

Nous avons en tout cas voulu vérifier de par nous-mêmes. En recherchant sur le site de Nation, nous avons pu constater que, depuis janvier 2017, Nation a organisé à Bruxelles :

  • 8 réunions diverses
  • 1 conférence de presse
  • 4 collages
  • 3 actions de rue
  • 1 soirée pour le 1er anniversaire du local et pour lequel, ici aussi, les gauchistes prétendent n’importe quoi puisqu’ils prétendent que cette activité n’a attiré que 30 personnes. A voir les photos ici : https://www.nation.be/2017/03/26/quelques-photos-du-1er-anniversaire-des-locaux-de-lapf/, on comprend mieux la capacité de mentir que possèdent ces gens-là :

Encore une fois, il y a ici aussi une grosse différence entre les délires de gauche et la réalité des choses.

Mais manifestement, le but de cet article « antifa » était avant tout de trouver quelque chose de positif à dire ! Et ceci car manifestement, même dans les milieux de gauche, la campagne contre l’APF, à mesure que le temps passe et que le local continue à fonctionner, commence à être critiquée.

L’article des gauchistes n’est donc qu’un moyen pour essayer de justifier les semaines perdues à travailler pour une campagne qui n’a connu aucun résultat probant. Est-ce une raison pour vraiment raconter n’importe quoi ?

 

vaudeville

Sur la gauche de la photo, on voit des militants antifa, « chasser les militants de NATION »…Bon ok, sur la photo, on dirait que c’est plutôt l’inverse mais ne croyez pas les effets d’optique fascisants 😉

[1] Nous y reviendrons plus longuement dans un prochain article

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :