L’extrême gauche a encore tué !

Cette fois-ci, c’est en Espagne !

Victor Lainez, ancien béret vert et sympathisant nationaliste de 55 ans, a été lâchement assassiné par un militant gauchiste dans un quartier de Zaragoza.

La bagarre eu lieu le 8 décembre dernier à 100 mètres de chez lui. Son assassin, Rodrigo Lanza, l’a attaqué par derrière avec une barre de fer qui lui a fracturé le crâne : Victor décèdera 5 jours plus tard á l’hôpital.

Selon les témoins la discussion á commencé parce que Victor portait des bretelles aux couleurs du drapeau espagnol. C’en était assez pour ce courageux « antifa » chilien de 33 ans pour l’assassiner par derrière.

Rodrigo Lanza avait déjà été condamné par la justice á 5 ans de prison pour avoir mis, suite à des violences, dans un était végétatif, un agent de la garde urbaine de Barcelone en 2006. Le tueur était membre d’un collectif qui occupe l’ancienne prison de « Torrero ». Collectif qui, á plusieurs reprises, a reçu l’appui de la ville de Zaragoza en lui faisant de la publicité pour ses activités.

Cette fois encore, l’extrême gauche montre son vrai visage d’intolérance et de haine.

VICTOR LAINEZ, PRESENTE!

A gauche, le tueur – A droite : la victime

Publicités