Quelques nouvelles des  » antifa de droite « …

« Antifa de droite » est le nom que nous donnons aux gens « de droite  » qui collaborent, par opportunisme ou pour  régler  leurs comptes, avec la mouvance de gauche et/ou la presse, en leur  fournissant des infos sur la  « concurrence » de droite.

En contrepartie, les  » spécialistes  » de l’extrême droite acceptent de citer les « groupes » en question dans leurs articles pour donner l’impression qu’ils existent encore. Mais il faut  reconnaître que ça doit être bien difficile pour instant d’essayer de faire  croire que ces micro-groupuscules (pour faire dans le superlatif  à la con que la  gauche utilise sans cesse ….) existent encore.

Revue rapide de l’état de ces « collabos » 

Il y a ce soi-disant parti « européiste », dont certains cadres sont les « gorge-profondes » bien connues de sites « antifa », et qui semble en coma dépassé. On en veut comme preuve qu’il n’a plus publié le moindre article sur son propre site depuis plus de 2 mois. Idem sur les réseaux sociaux à l’exception d’un article sur une « réunion » du 21 Juillet dont on ne voit que les photos des orateurs et aucune de la salle (ça devait manquer de monde)…Quant à leur récente et annoncée « soirée spaghetti », on n’en trouve  trace nulle part. Ce qui implique que, soit ils ont le triomphe modeste, soit ce fut un nouveau bide.

Un de leurs dirigeants semble avoir anticipé le naufrage depuis un moment puisqu’il s’est reconverti dans le « tout identitaire » à la belge, alors qu’en été 2019, il proclamait juste le contraire et assumait une ligne multiculturelle (cohérence, cohérence,…). Il s’est lancé dans la production de podcasts qui n’arrivent néanmoins pas à faire plus démarrer cette énième initiative. Sans compter une vidéo de « soutien » à Marine Le Pen, à la chorégraphie tellement « originale » qu’elle est vite devenue la risée des réseaux sociaux, tant à gauche qu’à droite.

Il y a aussi cette structure liégeoise dont les dirigeants semblent avoir aussi eu des contacts avec certains « spécialistes » de l’extrême-droite. Ce qui ne semble pas avoir porté chance à leur site Internet qui semble déjà avoir disparu. Cette structure n’existe plus qu’en papillonnant d’un groupe anti-vax à l’autre, au gré des scissions dont d’ailleurs les rares membres font systématiquement partie.

A noter que dans un esprit de cohérence absolu, une des personnes de cette structure, alors qu’elle reprochait à Nation (son mouvement d’origine) d’être trop dur sur les questions liées à l’avortement et à l’homosexualité, s’est mise à tracter pour…Civitas Belgique, dont les positions en la matière sont pourtant bien connues et très tranchées. Tant dans les pratiques que dans les attitudes, on est vraiment dans le degré zéro de la conscience politique.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :