Incompétence ou mensonge délibéré ? Les « spécialistes » de l’extrême-droite pris une fois de plus la main dans le sac !!!

L’officine antinationaliste « Résistances » a décidément de grosses lacunes dans l’analyse de cette « extrême-droite » qu’elle prétend si bien connaître. A moins que ce ne soit un problème avec la vérité. Un nouvel exemple avec une récente publication sur la revue française bien connue « Terre & Peuple » (TP).

En effet, Résistances annonce que « les racialistes du mouvement Terre & Peuple appellent à voter pour Zemmour (ici via son journal) » avec une image de la couverture du magasine TP (magazine de haute qualité d’ailleurs).

Si les « analystes » (lol) de Résistances ne s’étaient pas arrêtés à la couverture, ils auraient pu lire ce qui est en effet, une sorte de mise en perspective de la candidature de Eric Zemmour. Et effectivement, cet article très documenté de 9 pages se termine par la conclusion que la candidature de Zemmour est préférable à celle de Marine Le Pen, non pas pour l’homme mais bien pour les idées qu’il a amené sur le terrain de ces élections présidentielles.

Sauf que ce que Résistances ne vous dit pas, ou n’a pas lu, c’est que l’auteur de cet article écrit en tout début de texte que « ce n’est en aucun cas la position officielle de Terre & Peuple et encore moins une consigne de vote ».

Alors peu importe les positionnements des uns et des autres sur une question franco-française, mais nous tenions à démontrer, par cet exemple, un nouvel exemple du manque de crédibilité de ce qu’affirme Résistances.

Certains mauvais esprits se demandent si ce n’est pas le titre de l’édito qui aurait énervé nos amis de Résistances (allusion à un groupe d’action belge aujourd’hui disparu mais encore très vivant dans certaines mémoires gauchistes lol)

Quand certains « démocrates » semblent approuver le terrorisme !

Récemment, l’officine antinationaliste Résistances a repris sur sa page Facebook, une publication glorifiant l’attentat qui coûta la vie à l’Amiral Carrero Blanco à Madrid en 1973.

Cet Amiral était considéré comme l’homme de confiance du Général Franco et était chargé de garantir l’héritage franquiste en « surveillant » le jeune roi Juan Carlos, une fois Franco décédé.

On notera donc que Résistances, qui ne cachait même plus sa nature d’extrême gauche, en est aujourd’hui à partager une apologie du terrorisme.

Rappelons quand même que c’est l’ETA, groupe terroriste basque de gauche, qui a revendiqué cet assassinat. ETA qui a également assassiné sous le système « démocratique » espagnol, nombre de policiers et de politiciens, y compris du PSOE (parti socialiste espagnol)…Doit-on donc comprendre que Résistances soutient ce genre d’action ?

On peut également se demander si cela provoquera un débat entre un des animateurs de ce site qui a de réguliers entretiens avec un de ses  » amis « , lui-même membre du Vlaams Belang et qui fut à une époque, un visiteur passionné de la tombe du Général Franco ?

Manifestation des familles de victimes des terroristes basques de l’ETA

Zone antifa ? Blablabla !

Depuis 2016, « Bruxelles Zone Antifa » prétend empêcher toute activité des mouvements dits d’extrême-droite » à Bruxelles. Depuis 2016, Nation et le Vlaams Belang continue à y faire exactement ce qu’ils veulent.

Dernière preuve en date : la présence très remarquée avec drapeau à croix celtique de militants de Nation dans la manifestation du 9 janvier dernier contre les mesures sanitaires, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

Nos observateurs ont bien repéré moins d’une dizaine de militants « antifa » qui se sont contentés de prendre la pose quelques instants, avec un drapeau gauchiste, avant de sagement le replier. Mais ils n’ont absolument rien tenté contre le groupe des nationalistes qui étaient présents.

L’absence de toute organisation de gauche de ce vaste mouvement opposé à la limitation des libertés démontre bien à quel point, la gauche est devenue le toutou du système politico-financiuer qui nous gouverne…

Et puis, les antifa ont probablement d’autres priorités militantes, plus reposantes et moins risquées telles que « le jeu de société », comme semble le démontrer cette (authentique) capture d’écran de la dernière publication de la page fb de « Bruxelles zone Antifa ».

Bref, à Bruxelles, les militants nationalistes se promènent…et encore pour un moment !