Résidences tente de créer un service d’ordre…

Face aux hordes fascistes, entraînées par des mercennaires professionnels et des super-héros néo-conservateurs américans, le mouvement antifa belge vient de se doter de son propre service d’ordre.

Bon, c’est pas parfait mais c’est un début. Et très bientôt, si à la différence de la dernière fois à Charleroi, la police et le syndicat FGTB n’est pas là pour nous protéger, nous serons à même de combattre efficacement les commandos factieux de l’extrême-droite la plus méchante, na !

La critique (g)astronomique de RESIDENCES

Le blog Résidences (là où LA VERITE réside !!!), dans sa veille éternelle contre toutes les formes de racisme/sexime/sectarisme/fascisme/botulisme, a constaté une nouvelle tentative pour dédiaboliser les forces antidémocratiques.

Ainsi ce mardi 28 octobre 2008 vers 21h10 sera diffusée sur la VRT, un reprotage concernant le  « Plat Préféré » … d’ Adolf Hitler… (AUTHENTIQUE ! Cfr. : http://www.canvas.be/extra/html/vandaag/page_vandaag_dezeweek.shtml)

Un très médiatique chef-coq va nous apprendre que le plat préféré d’Hitler était la truite au beurre.

Fureur et scandale ! Aussi exigeons-nous  que des mesures radicales et efficaces soient prises pour contrer cette idéologie que nous combattons jusqu’au bout de nos vos forces :

L’équipe de Résidences, avec la conviction et la subtilité qui la caractérise, décrète que pendant un an, plus un seul de ses membres ne mangera de poisson, ne parlera la langue de Vondel et ne regardera la TV publique ! Foi de Résidences !

Et tant pis si le poisson, ça rend intelligent !

Le repenti !

Resistances.be a récemment lancé un appel aux « Anciens de l’extrême droite », pour demander à tout repenti ayant milité dans une structure nationaliste de témoigner de son obscur passé.

Le coup du repenti dont on ne verra ni la tête ni le véritable nom est cousu de fil blanc. Ca permet une fois de plus de dire et d’écrire n’importe quoi sur la nébuleuse des « horribles super-méchants de l’extrême ultra super droite ».

Pour gagner du temps, on a déjà fait l’interview du repenti nous-mêmes. Gardez là en tête et quand Résistances sortira le sien, vous verrez que la caricature que nous en faisons ici sera en dessous de la réalité..

Un repenti nous parle !!! 

Après des années et des années de travail, d’espionnage – je veux dire de surveillance et de recoupements- après de réelles prises de risques (augmentation de la charge pondérale suite aux nombreuses bouffes prises avec nos indicateurs, etc…), l’équipe de Résidences.be (là où loge la vérité) a enfin pu retourner un membre de l’esssstrème-droite (les s, ça fait plus peur !) qui s’est repenti et est prêt à nous livrer les secrets de la nébuleuse identaro-nationalisto-panafricano-supremacisto-antisémite. Voici son interview exclusive !

ResidenceS : Bonjour, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Kevin Anonyme : Oui, bien sûr. Je m’appelle Kevin X, j’ai 28 ans et je vis à Ans, euh à Bruxelles. (vous couperez, hein, que je n’ai pas de problèmes ?)… J’adore la hard science-fiction spéculative, les percings et Marilyn Manson. J’éprouve une certaine fascination pour le monde des Samouraïs, des Ninjas et des gothiques ! Je précise aussi que je suis adepte de Baal Moloch et supporter du Standard dont je suis membre du groupe hooligan antifa Ultra Inferno (surnommés « les lièvres véloces » par les groupes concurrents, mais je ne sais pas pourquoi). Je pratique aussi l’onanisme, ce qui explique que mes amis disent de moi que je suis un branleur

ResidenceS : Parlez nous un peu de votre parcours politique …

Kevin Anonyme : J’ai toujours été fasciné par le Mal. Etant donné que l’extrême-droite était désignée comme telle par les médias (génocides, camps de concentration, racisme, haine, profanations de tombes, rituels occultes etc ..) j’ai naturellement décidé de m’y intéresser.

ResidenceS : C’est alors que le cauchemar a commencé …?

Kevin Anonyme : Oui, j’ai été très déçu!! Ils ne parlaient que de politique ! Pas une profanation ! Pas un sacrifice rituel, rien ! J’ai même entendu l’un de leur militants affirmer lutter « contre les forces du Mal »! Ils craignent trop ! Pourtant, le Mal c’est cool !! C’est ce qu’il y a de plus extrême, tu vois !!! *gémissements* J’aime la haine !!! J’ai soif de sang ! *gémissements*

ResidenceS : Oui bon, on s’écarte là ! On coupera. Tu as été membre du FN belge ?

Kevin Anonyme : Oui

ResidenceS : Et… ? Alors ?

Kevin Anonyme : Rien, ils étaient nuls !

ResidenceS: Ah tu veux dire que leur manière de vivre n’avait rein à voir avec tes valeurs ?

Kevin Anonyme : Non, ils sont justes nuls à chier, j’arrive pas à comprendre que des glands pareils vous fassent peur

RésidenceS : Mais qu’est-ce qu’ils disaient ? Ils incitaient à la haine, hein ?

Kevin : Bof, rien de bien marrant. Quelques blagues racistes sans plus !

RésidenceS : Bon j’ai compris, lis ça !

Kevin : « Lors de mon expérience au sein du FN, j’ai pu constater les discours de haine et d’intolérance développés par les affreux extrémistes qui dirigent le Front »…je peux aussi dire qu’ils mangent des enfants, si vous voulez ?

RésidenceS : Bon passons le FN ! Après, où as-tu milité ?

Kevin Anonyme : Je me suis mis à fréquenter NATION

ResidenceS : Aaaaaaaaaaaah (ndlr : cri de satisfaction de l’intervenant très content d’arriver dans le vif du sujet)

ResidenceS : Quelle était ton implication au sein de NATION ?

Kevin Anonyme : Un fois, j’ai tracté. Je suis allé à une permanence aussi ! C’était horrible ! Durant un moment, j’ai cru qu’ils disaient la vérité ! Puis, après quelques temps, j’ai quitté le mouvement en pleurant (je n’expliquerai pas les raisons).

ResidenceS : D’accord … Donne nous des détails sur leurs dirigeants … Nous voudrions des informations juteuses !

Kevin Anonyme : Cela tombe bien, j’ai des informations exclusives. J’ai entendu dire qu’Hervé Van Laethem a fait partie d’un groupe qui s’appelait « L’Assaut » dans sa jeunesse !!! Un de leur dirigeant est à demi italien et un autre a un bouc.

ResidenceS : Il élève une chèvre ?? Vous voulez dire qu’il stocke des animaux chez lui pour avoir de quoi s’alimenter le jour de la guerre ethnique ? Il a un potager, des provisions, des armes, des tourelles de char .. C’est ça hein ?

Kevin Anonyme : Non je voulais dire un bouc … Un genre de barbe quoi …

ResidenceS : Oui c’est normal que tu n’as rien vu : l’extreme-droite cache bien ses plans de domination du monde ! Ils sont des membres du réseau secret WHITE POWER, c’est ça ??

Kevin Anonyme : Peut être mais c’est bien secret. D’ailleurs, ils n’arrêtent pas de se moquer de ce genre de groupes. Mais c’est sans doute pour mieux cacher leur jeu.

ResidenceS : (un peu énervé) Ecoute grand, on t’a payé 50 euros et 5 joints pour cette interview, alors fournis nous du sensationnel où je pourrais te péter les dents …en toute démocratie !

Kevin Anonyme : Ah oui, ah oui ! j’ai quelque chose. D’abord, j’ai vu à une réunion, un type qui faisait un signe de croix.

ResidenceS : Ah bon ça ! Des signes d’intégrisme chrétien…Et quoi encore ?

Kevin Anonyme : Ah oui, aussi, Van Laethem. Une fois, il a été aux toilettes  et je suis formel…il ne s’est pas lavé les mains après !

 

 

ResidenceS : Encore une preuve que ces « peu reluisants  » messieurs n’ont pas de leçons à donner sur « les mains propres ». Merci de ton courageux témoignage, Thibault…(merde,non je voulais dire Kevin…on coupera, promis !).

Thi (euh…) Kevin en plein entraînement avant sa dangereuse mission d’infiltration

Le MAS est-il sponsorisé ?

Le MAS est un groupe trotskiste qui se prétend à la pointe de la lutte contre le racisme et le capitalisme. Et c’est pour préparer ses jeunes au combat contre ces fléaux qu’ils ont organisé un camp de jeunes en juillet dernier. 

Le seul « hic » est que lorsqu’on regarde les photos de ce camp qui rassemble l’avant garde anti-raciste et anti-capitaliste de demain, on constate deux choses assez curieuses.

La première est que pour quelque chose d’internationaliste, c’est quand même vachement ethniquement homogène. Le trotskisme « for white only » ?

La deuxième curiosité est que sur la série de photos, on trouve douze (!) d’entre elles où nos jeunes révolutionnaires de gauche boivent du coca-cola.  

Il arrive à tout le monde bien sur de boire un coca mais lorsqu’on l’affiche à ce point sur son propre site, on n’en vient à se demander s’il n’y aurait pas du sponsoring…

à voir par vous-même

http://socialisme.be/mas/archives/2008/07/14/camp.html

Bravo Thierry !

Décidément ces derniers temps, on n’arrête pas d’être épatés par la clairvoyance des me… (pardon, des militants) d’en face !

Ainsi Thierry Delforge, militant syndicaliste mais également de l’organisation « Secours Rouge » (ouvertement favorable à la lutte armée) et qui a participé à un « chat » qui a eu lieu sur le site du quotidien Le Soir.

Ce « chat », questions et réponses en ligne et en direct, mettait en scène Bertrand Sassoye, membre des CCC et assassin de deux pompiers en 1985 qui vient d’être récemment libéré après une nouvelle inculpation pour préparation d’actions terroristes.

C’est lors de ce « chat » que Thierry Delforge a écrit cette phrase toute simple, toute claire et toute vraie : « Soyons clair, la violence, c’est l’ABC du marxisme »

Chapeau bas, Thierry. Ta franchise nous touche. Tu as raison : ton idéologie est totalitaire, violente, elle a généré famines, répression, génocides et camps de concentration. Ton idéologie est un SIDA mental. C’est bien pourquoi, nous la combattons.

Juste pour info, Thierry Delforge a également collaboré au site Résistances qui prétend regrouper des défenseurs de la démocratie. Ils voulaient dire, de la démocratie populaire ?

La gloire, enfin !

Respect les gars ! Non quand c’est juste, c’est juste ! On ne peut nous soupçonner de sympathie pour Résistances, le site « observatoire spécialiste combattant de l’extrême-droite qu’il traque sans cesse avec ses super-limiers hyper courageux et super courageux ».

Mais l’article qu’il vient de consacrer à notre modeste blog est un super coup de pouce. Cela a fait monté nos visites en flèche !

Ainsi, grâce à eux, tous leurs potes antifa d’Europe auront pu profiter des articles où on se paye leurs propres têtes. Et de plus, vu qu’une grande partie de leurs visiteurs sont des sympathisants nationalistes curieux, ils ont bien fait connaître notre blog dans notre propre mouvance. Merci Manu !

Pour le reste, les fantasmes habituels : on les fiche, on les surveille, bref on se prépare à leur faire les pires atrocités. Déjà, les ficher,c’est pas nécessaire tant il est évident qu’à quelques exceptions prêt, c’est un seul et même rédacteur qui écrit tout : malgré les pseudonymes employés, on retrouve dans chaque article, le même style d’écriture et le même vocabulaire de masturbateur intellectuel avec des phrases du type « manque d’identité flagrante de ces « identitaires »(…) « l’extrême droite démontre ses problèmes endogènes d’identité ».

Et comme par hasard, un blog antifa du nord de la France nous conscre également un article annonçant que nous sommes tellement efficaces que nous avons réussi à « hacké la liste de diffusion des membres du réseau resistances.be et diffusé les coordonnées de centaines de « personnalités » univeristaires, politiques et associatives abonnés aux publications de resistances.be. »

Soulignons néanmoins que nous n’avons rien fait du tout : c’est tout simplement la rédaction de Résistances qui a oublié de mettre sa bien modeste liste de diffusion en copie cachée. Inutile donc  de rechercher des « fachos » super-bons en informatique quand il n’y a à voir qu’une gaffe de pieds nickelés de « l’anti-fascisme ». Pour le reste, excellent article vu  qu’ils dissuadent eux-même tout militant de gauche de s’abonner à cette liste de diffusion.

Terminons sur le fait que nous devons néanmoins reconnaître que sur un point, Résistances a raison. La jeunesse rebelle est vraiment de leur côté. Enfin, une certaine jeunesse. Manifestant une certaine forme de rébellion. La preuve en image avec, en nouvelle exclusivité, un des enquêteurs anti-fasciste qui apparaît en tout début de reportage 🙂  

Des images exclusives

Nous avons pu saisir clandestinement les images d’une action de résistance antifascsite d’une rare intensité. L’intéressé, peu reconnaissable sur les images, serait un observateur très informé de l’extrême-droite, un de ces fins limiers qui traquent jour et nuit la bête immonde. C’est cette tension permanente qui doit expliquer le côté un peu euphorique de l’intéressé. Montez le son ! Cette détresse face à la montée du fascisme n’est pas toujours audible…

La fête de « Antifa : hahaha ! »

Ce mardi 20 avril, au Théâtre de l‘expression corporelle groupée (dit Théâtre du gang bang) de Houdeng sur Meuse, se déroulait la soirée de soutien à « Antifa : ha ha ha » à l’occasion de ses 6 semaines d’existence.
Réunis autour d’un beau et très bon buffet composé de spécialités des Indiens du haut plateau des Andes inférieures (composé de testicules de lézards, de langues de vipères préalablement sucées et d’excrément de lamas) une soixantaine – enfin un bon 40..- bref à quelques potes, on a fêté ça.
Avec en accompagnement, un orchestre de musique de rap des plus charmants qui a joué ses morceaux les plus connus « Je nique ta mère, ton père et la bonne… » « Je b… l’Europe mais n’y voyez rien d’agressif » « Snipeur…dans le noir ».

Un soutien tous azimuts

Plusieurs artistes belges avaient apporté leur contribution à la soirée. Les peintres Pierre Dubrol ainsi que les dessinateurs de presse G. Rocul ( »Le courrier du centre de la semois »,  « l’Escaut magazine ») sont ces artistes.
Parmi nos amis et sympathisants présents, il y avait 8 élus politiques et le fait qu’ils étaient tous bruxellois et tous marqués à gauche ne doit bien évidemment pas donné la fausse impression que nous ne sommes qu’une initiative de la gauche caviar bruxelloise. Et puis, il y en a plein qui auraient bien aimé être là mais ne pouvaient pas. Si, si, promis !
Dans les invités, il y avait aussi des membres de la presse. Ceux-ci n’oublient pas tout ce qu’ils nous doivent puisque grâce à nous, ils ne doivent plus faire de recherches pour écrire un article sur l’extrême-droite : un copier-coller suffit.

La fin du VB

Tous ensemble, lors de la soirée du 20 avril, nous pûmes entendre une dynamique allocution de notre ami Julien Daarboven. Anversois et militant antifasciste depuis toujours, Julien nous a expliqué que l’échec anversois de De Winter était le début de la fin du VB qui retomberaient bientôt à 2 %. Il préconisa enfin que l’on enferme les dirigeants du parti nazi, fasciste, flamingant, séparatiste et extrémiste dans les cages du zoo d’Anvers…comme au bon vieux temps.
Cette soirée fut une totale réussite même si on a du déplorer une très légère dispute entre le responsable des « Etudiants pour le Jihad moral » et celui du « Mouvement pour la sacralisation d’Ariel Sharon ». Dispute portant sur l’application où non de l’Euthanasie (attention à la phonétique…). Mais nous répétons que cette dispute fut légère et ne gâcha pas la soirée même si le responsable étudiant est actuellement toujours aux urgences…
Quant aux 400 autres sales cons qui avaient promis de venir et qui ne l’ont pas fait, on leur promet de leur trouver des liens avec des fachos avant 3 mois.

Qui sont-ils ?

Des « spécialistes » du combat antifasciste nous ont écrit pour nous expliquer quelle est la vraie portée de leur combat. C’est bien volontiers que nous leur cédons la parole.

Nous sommes un groupe de militants, enfin plutôt de fonctionnaires politisés, actifs dans la lutte virtuelle contre le racisme, le fascisme, le nationalisme, le combat identitaire. En tous les cas, lorsqu’il s’agit de l’Europe. Nous n’avons pas les mêmes problèmes avec d’autres phénomènes de ce type ailleurs dans le monde.

Nous sommes une association indépendante de tous partis politiques mais qui collabore avec tous les partis démocratiques tels que le PS (au président duquel nous profitons pour transmettre tout notre respect) mais aussi parfois avec quelques groupuscules tels que le mr, cdh et ecolo.

Nous pensons que le moindre contrôle d’identité envers un immigré est un acte de racisme camouflé à ne pas confondre avec les justifiées mesures de répression appliquées par les courageuses forces de l’ordre israéliennes envers les terroristes islamo-nazis.

Nous voulons traquer les actes de racisme partout où ils ont lieu. Nous espérons, entre autres, faire évoluer la législation anti-raciste au point de punir le fait pour une femme de refuser les avances sexuelles de la part d’une personne de couleur. Ce qui est une manifestation évidente de racisme primaire.

Quel est notre but ?

Etre nommés à une fonction plus importante dans notre administration…et accessoirement frimer sur les émissions de télé où nous sommes invités par nos copains journalistes, tout heureux d’utiliser nos infos et ainsi de ne pas devoir faire d’enquêtes eux-mêmes.

Une enquête antifasciste exclusive !

PMQAMPLVJCGN : des relents de nostalgie bottée avec des chemises brunes et des baudriers et des gants noirs, oh oui….(euh pardon, ça m’excite tellement tous ces grands gaillards en uniforme…)

Dans l’ombre de l’Internationale néo-identaro-catho-fascisto-nazie du « Parti des Méchants Nationalistes Qui Aiment Même Pas Les Vrais Journalistes Comme Geert Nadiamovich : le PMQAMPLVJCGN… 

…une enquête exclusive de « ANTIFA : HA HA HA ! »

Les conférences des néo droitistes de tendance identitaire et intégriste du groupuscule avorton et paradeur du PMQAMPLVJCGN seraient-elles devenues le lieu de rencontre des divers mouvements d’extrême-extrême-extrême-extrême-droite… ?

L’association PMQAMPLVJCGN organise régulièrement des conférences. En fait, tous les 3è mardis du mois à 20 h sauf lorsque le patron de la salle en question prend son jour de repos hebdomadaire et que dès lors, ils sont obligés de tenir leur conférence le 2è mercredi impair. A l’exception enfin des jours où l’organisateur de PMQAMPLVJCGN a son concours de baby foot et qui repousse dès lors les réunions au 1er jeudi des mois impairs (informations passionnantes et exclusives de « Antifa ha ha ha! »)

Réservées aux membres de cette société secrète, elles sont néanmoins fréquentées par tout ce qui existe et qui est de droite, fort à droite, très à droite, d’ultradroite, d’extrême droite, d’excessivement à droite sans compter des catholiques ! (horreur suprême) qui ne veulent pas se mélanger avec les autres religions pourtant tellement ouvertes à la paix et à l’amour, elles !. Comme le rapportait, l’excellente revue Pour Socialistes (financée par l’asbl « Socialisme et probité », elle-même subsidiée par l’association des familles d’élus socialistes emprisonnés et ceci grâce au soutien du « Rassemblement des syndicalistes FGTB qui roulent en BMW ») et dans laquelle écrit notre collaborateur-coordinateur et petit rapporteur en chef, Geert Nadiamovich ; s’est tenue en février 2005, une réunion de cette association à laquelle a participé une personne de nationalité française qui a voté Le Pen, une fois en 1995 et un Belge âgé d’une septantaine d’années qui avouait avoir croisé des SS dans le tram durant la seconde guerre mondiale. « Antifa ha ha ha ! » démontre ainsi une fois de plus, grâce à son travail d’investigation, les liens entre la nébuleuse lepéniste et les nostalgiques de la SS…

Un panel « droitiste » hétéroclite

Lors d’une autre réunion, on y a vu A. Lain (le président de Wallonie & Crucifix) qui, comble de la provocation, a fait un signe de croix en public. Y était aussi présent R.Vey (le dirigeant-fondateur-trésorier-activiste-chef-leader-fuhrer du groupe Baston et ex-chef du groupe ultra-hyper-super néonazi ASO (Association Sans Objectif), Charles- Edouard de la grande muette (politicien de droite néo-facho-extrémiste, L. Direct, proche de « Sol et Citoyen » dont nous avons les preuves qu’il a, en 1996, acheté un exemplaire de la revue « Tuez les tous, Thor reconnaîtra les siens ». Il y avait enfin Paul, Emile, Robert, Juan et Bernard (on ne sait pas qui c’est mais ça remplit ce putain de texte…).

Une internationale néo-ultra nazie ?

Il semblerait, selon nos exclusives, uniques, sensibles et passionnantes informations que des décisions primordiales pour l’avenir de l’internationale des nazis ont été prises.
Ainsi R.Vey partira en vacances pendant 1 semaine en Espagne en juillet. Nul doute qu’il en profitera pour rencontrer le cousin du secrétaire de Léon Degrelle afin de recevoir les instructions secrètes que ce dernier a laissé après sa mort.
Autre info : ils n‘aiment pas les gens de gauche, démontrant ainsi le caractère criminel et dénué de bon goût de leurs idées.
A. Lain a décidé, lui, de visiter la cathédrale St Pierre à Rome. Gageons qu’il doit en fait aller chercher le soutien des réseaux néo-nazis du Vatican composé d’anciens SS déguisés en prélats depuis 1945…
Heureusement, « Antifa : ha ha ha ! » est là et par ses super-méga informations a une fois de plus sauvé le PS…enfin je veux dire la démocratie.