Antifa à la noix !

Il aura donc fallu 9 jours au groupe (de droite ?) auquel appartient Pierre Paul Menniken  pour enfin réagir à ses déclarations. Pour rappel, cet individu (ex-FN) avait récemment déclaré « encourager les antifa à continuer leurs actions ».
 
9  jours pour un communiqué bien timide et bien flou, c’est un peu long ! On peut d’ailleurs se demander le temps qu’il faudra à ce groupe pour se positionner, le cas échéant, sur des questions bien plus importantes et sensibles…
 
Mais c’est surtout bien léger comme réaction là, où le minimum de sens politique et de décence, aurait réclamé tout simplement la condamnation de tels propos. Pour rappel, l’action des « antifa » consiste très souvent en des violences contre leurs opposants et contre la police.
 
Notons néanmoins que le « parti » en question précise que les propos de Menniken n’engageaient que l’intéressé.
 
Le problème est qu’au même moment, d’autres « délégués » (comprenez « membres actifs » de cette véritable armée mexicaine où les généraux semblent plus nombreux que les soldats) continuaient à utiliser des pratiques dignes des antifa…
 
Ainsi, un de ceux-ci diffusait sur facebook, des extraits d’articles du site anti-identitaire Résistances qui mettaient en cause, avec nom et photo, des militants de la mouvance identitaire…
 
Du jamais-vu dans la pourtant longue liste des bassesses d’une certaine extrême-droite francophone…
 
A la vue de ces pratiques, il y a deux possibilités.
 
Soit la direction de ce « parti » (sic) n’arrive pas à se faire obéir, ce qui veut dire  que l’on a à faire à un véritable bateau ivre…
 
Soit la direction a menti dans son communiqué et cautionne les méthodes de « flics antifa » de certains de ses délégués.
 
Nous allons donc observer cela de TRES près et s’il s’avèrait que c’est la deuxième option qui était la bonne, nous publierions une série d’articles qui, n’en doutons pas, risquent de contrarier les espoirs de respectabilité de ces tristes sires.
 
PS : A noter que le « rédacteur en chef » de l’éphémère bulletin de ce groupe vient de le quitter. Ce qui lui a valu sur facebook, nombre d’insultes de la part de ses anciens « amis ». Là aussi, ces derniers semblent appliquer les bonnes vieilles méthodes staliniennes de leurs « exemples » antifa.

PS 2 : Comme c’est notre camarade Hervé Van Laethem qui a été mis en cause par les « antifa de droite », nous publions ici sa réponse afin que l’on puisse lire son point de vue.