Les vrais responsables !

Dans la nuit du 4 au 5 avril dernier, deux jeunes activistes (l’un membre du NPD – mouvement nationaliste allemand et l’autre sympathisant), sur le chemin du retour de l’assemblée annuelle du parti à Aachen, ont été attaqués par un gang de racailles à Stolberg. Le sympathisant de 19 ans a été transporté dans un état critique à l’hôpital avant d’y décéder quelques heures plus tard.

Les racailles, auteurs de l’agression ont été arrêtés mais ils ne sont qu’en partie les assassins de ce jeune allemand. les autres assassins sont ceux qui, en répétant inlassablement des messages de haine contre tous les nationalistes, ont donné une excuse morale aux agresseurs.

Aujourd’hui, en Allemangne comme ailleurs : la vraie intolérance, le vrai extrémisme, c’est « l’antifascisme » !

Publicités

Belgique : antifascistes en peau de lapin !

Comme nous le démontrons dans les vidéos de ce site, les soi-disant antifascistes de toute l’Europe n’hésitent pas à recourir à la violence contre TOUT qui ne partage pas leur opinion. En Belgique francophone, s’ils sont tout aussi viruelents en paroles et en écrit, il faut reconnaître qu’au niveau des actes, ils sont plus « rapporteurs » qu’activistes.

Pour ce qui est d’écrire de mauvais rapports de police, pas de problème. Pour ce qui est de faire les durs sur des forums, idem. Mais dès qu’il s’agit de mettre les actes en accord avec les discours, cela semble être une autre paire de manches.

Ainsi régulièrement, les « antifa » expliquent que la seule chance des militants du mouvement identitaire NATION, c’est qu’ils ne viennent pas manifester dans certaines zones « rouges » telle que la province de Liège…jusqu’en janvier 2007 où une délégation de militants identitaires est venue à Verviers ridiculiser les contre-manifestants de gauche qui avaient essayé de pertutrber la prestation de serment de l’élu identitaire local.

Dernier exemple en date, le projet de rassemblement du 1er mai du Mouvement NATION à Charleroi. Suite à cette annonce, tous les groupuscules « antifascistes » (Antifascit Collective Action, Namur Antifasciste, Parti Communiste,..)  se sont mis à courir chez le bourgmestre pour exiger l’interdiction du rassemblement identitaire.

Etonnant, pour des gens qui disaient attendre que la « vermine fasciste » vienne dans leur coin pour la jeter hors des rues…Amusant, de voir des anars courir à la police pour demander de l’aide pour empêcher une manifestation.

Enfin, toute honte bue, nos « antifa » en peau de lapin démontrent une fois de plus qu’ils sont les chiens de garde du système !

Lynchage d’un ado

La vidéo qui suit est présentée sur Internet comme « l’héroïque » action d’antifascites russes qui lynchent un très jeuneadolescent soupçonné d’être « fasciste ».