Et boum dans le pif !

Quelques images des incidents qui ont opposé aux USA des militants « antifa » à des supporters de Trump voici quelques semaines.

Pour info, il faut savoir que les premiers avaient régulièrement agressé les seconds tout au long des semaines précédentes. Mais cette fois-ci, ils sont mal tombés 😉

Publicités

Antifa Bruxelles : le flop du 23 avril !

La mouvance « antifa » belge avait deux raisons d’avoir la gueule de bois ce lundi 24 avril. La première était leur colère face à la réussite de Marine Le Pen lors du premier tour des présidentielles.

La seconde étant leur prestation très très moyenne lors de la « grande manifestation européenne contre l’extrême-droite (et accessoirement le local de l’APF à Bruxelles) » qui a eu lieu le dimanche.

En effet, de leur propre aveu, cette « mega-manif » a rassemblé une « petite centaine » de manifestants. Comprenez qu’ils ont rassemblé quelques dizaines d’ados attardés en recherche de sensations fortes ! Et pour faire quoi ? Une petite promenade bien gentillette, bien éloignée des prestations de leurs « confrères » français qui ont provoqués nombre d’incidents ce dimanche soir dans l’hexagone.

Qu’est ce qui peut expliquer ce flop ? A part le fait qu’ils sont intrinsèquement mauvais, bien sûr 😉

D’abord car manifestement, ils ont été lâchés par tous les groupes d’extrême-gauche « institutionnels » dont il semble que plus aucun ne veuillent manifester aux côtés de ces excités, cagoulés, habillés en noir et adeptes du vandalisme de matériel urbain.

Ensuite, la courte lune de miel entre les maoïstes du Secours Rouge et les anarchistes des Jeunesses Libertaires (qui sont derrière le collectif « Bruxelles Zone antifa ») semble déjà finie. Pour preuve, le fait que le local « Sacco et Vazetti » des premiers n’abrite plus les réunions des seconds[1] et organisait, justement dimanche dernier, une activité à l’heure où la manif devait normalement « battre son plein ».

Enfin, la lassitude des militants pour une campagne qui dure depuis des mois, monopolise beaucoup d’énergie et a amené de sérieux problèmes[2]. Et ceci, sans aucun résultat puisque le local de l’APF est là depuis maintenant plus d’un an et fonctionne sans grands problèmes. Pire même, le concept que les antifa proposaient dans leurs réunions internes ; à savoir que si les « fachos » devaient consacrer trop d’énergie à défendre le local, ils finiront par l’abandonner ; se retourne vers les gauchistes qui, justement, consacrent tellement d’énergie à lutter contre ce local que cela mine clairement d’autres engagements sociaux et politiques. Et manifestement, cela déplaît à un certain nombre de militants de base…

Bon ben ils ne restent plus aux antifa belges que d’organiser une manifestation « mondiale », cette fois, contre l’extrême-droite. Histoire qu’ils trouvent enfin quelqu’un qui veuille bien essayer de régler le problème du local APF à leur place….

[1] Jeunesses Libertaires qui, entretemps, se sont repliées sur le nouveau « Centre Social Anarchise » situé dans un récent Squat situé Rue Godecharle à Ixelles

[2] En décembre 2016, les fins tacticiens antifa avaient permis à la police d’arrêter une soixantaine de personnes dont un certain nombre seront poursuivies pour des dégradations multiples

 

18118712_284886648589391_1645339919922556349_n

Les masses populaires et métissées ne semblaient pas être au rendez-vous !