Antifa mais où es-tu ? Antifa, où te caches-tu ?

Il faut parfois s’abstenir de craner. C’est que les « antifa » de Bruxelles et de La Louvière auront sans doute appris en ce début septembre.

Ainsi le groupe « Bruxelles Zone Antifa » qui se vantait quelques jours auparavant d’avoir « chassé Nation (ndlr : mouvement solidariste belge francophone) de Bruxelles » n’a pas été capable d’organiser la moindre contre-action lorsqu’un groupe, assez modeste pourtant, de militants de Nation justement a été rendre hommage à la résistance  » de droite » en plein centre de Bruxelles, le 3 septembre dernier.

Capture 1

Capture d’écran du site de Nation

De même, les antifa louviérois qui nous annonçaient une rentrée « sur les barricades » contre Nation n’ont rien pu faire contre plusieurs actions réalisées par Nation ce même 3 septembre à La Louvière.

Capture 2

Autre capture d’écran sur la promenade de sante réalisée par Nation à La Louvière

Mais comme ils le disaient eux-même après le flop du « bloc radical » contre Trump : « dans l’état actuel de la gauche radicale », que pouvaient-ils faire ?

 

Publicités

Les « antifa de droite », ça existe bel et bien !

L’article qui suit n’a pas comme but de s’immiscer dans les querelles internes à la mouvance patriote.

Mais notre observatoire a par contre bien comme but de dénoncer l’extrême-gauche et tous ceux qui ont partie liée avec celle-ci. Et il y en a aussi dans la mouvance dite « patriote »…

C’est ce que nous appelons les « antifa de droite » qui souvent appartiennent à cette droite molle et lâche, cette droite sans vraie conviction, toujours en retard d’une génération, ringarde et en théorie prête à sauver la Belgique, mais sans se salir les mains…

Les « antifa de droite », ce sont ceux qui, alors qu’ils sont les premiers à dire que la presse n’est pas objective, s’empressent de reprendre les bobards de celle-ci au pied de la lettre…quand il s’agit de diffamer les nationalistes. Ce sont ceux enfin qui, parfois, vont jusqu’à collaborer avec la flicaille de la pensée de gauche pour régler leurs comptes.

C’est le cas du nommé David Gemino, étoile filante de la droite populiste puisqu’en un peu plus d’1 an, il a été membre successivement du FN belge, du MDC, du Front wallon et de la Droite citoyenne dont il vient d’être exclu…On parle aussi du MR en passant !

Il vient de se vanter sur Facebook (copie de mail à l’appui) d’avoir dénoncé une personne pour propos haineux et racistes envers les migrants…Et de l’avoir fait auprès du très gauchisant MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie) mais aussi à l’officine anti-nationaliste bien connue « Résistances ».

Quel que soit le contentieux de Gemino avec cette personne, contenieux sans doute plus personnel que politique puisque la dénoncée n’est autre que l’ancienne compagne du dénonciateur, RIEN ne peut justifier de collaborer avec la police de la pensée.

A méditer si un jour, ce personnage essayait de vous convaincre de faire de la politique avec lui !

dénoncer

 

Antifaahahah…la preuve par les Antifa !

Début septembre, « l’Action Antifasciste » de la Louvière écrivait : « Nous vous préparons du lourd pour la rentrée donc UN retour en force le 12 septembre avec une grosse manif à Antifa contre le sommet de nation a bruxelles ! See you on barricades ! »

Finalement, il n’y eut ni barricades ni même militants antifa le jour du congrès de Nation. Il est vrai qu’ils s’étaient trompés de date, c’était le 9 septembre et non pas le 12, et de ville !

L’Action Autonome de Liège avaient elle-aussi annoncé vouloir agir contre le congrès de Nation…mais là non plus, on ne peut pas dire qu’ils eurent une grande visibilité 🙂

10410857_10203414394982939_9065181300684320093_n