Les pieds nickelés de l’antifa

Quelques jours avant le rassemblement nationaliste flamand qui s’est déroulé le 22 août dernier près de Diksmuide, on a vu apparaître un très curieux groupe facebook. Groupe anarcho-antifa qui appelait à une contre-manifestation à cette occasion.

Ce groupe ne semblait rattaché à aucun groupe activiste connu et se caractérisait par une grande confusion et une grande véhémence. Les textes publiés, pour la plupart sans ponctuation, étaient dans un français approximatif et un anglais « revisité ».

Mais dès la veille, nos autonomes semblent s’être rendu compte que la mobilisation via facebook, cela ne suffit pas et le ton des messages est devenu plutôt amère vis-à-vis de leur propre camp. Exemple ci-dessous, avec l’orthographe d’origine :

ainsi une dizaine de femmes auraient plus la fibre antifa que tout ces supposés antifascistes guerriers prétendus?le net est évidemment plus sur pour une guerre virtuelle que la rue ne l est pour un affrontement direct…AU RETOUR?LES COUILLES MOLLES A GRAND BEC SERONT FUSTIGES ET TRAINES DANS LA BOUE,le tri va s operer et la lie rejoindra le bac a fachos…

ou encore

JUSQUE LA NOUS SOMMES UNE VINGTAINE DONT UNE MOITIE DE FEMMES!deux questions me brulent les levres:ou sont toutes les putains de grandes gueules d antifascistes d internet?qui sera le plus ridicule demain face a la horde de deux milles flamingants neonazis et de leurs collegues venus d europe,sinon les absents!

Quoi qu’il en soit, le petit groupe (de 10 personnes finalement) a néanmoins pris la route, le jour fixé, pour aller affronter les hordes « nationalistes nazillons flamingants,ku klux klanmen et militants des partis nationaux-socialistes d europe,et autres nationaux » (citation réelle des intéressés avec ponctuation d’origine…)

Mais manifestement peu rodés à la tactique activiste, nos chevaliers de l’antifa se sont fait chopés à quelques kilomètres de l’événement par la police locale, alertée par le look très particulier des intéressés : tous vêtus de noirs et pour certains tatoués sur une grande partie du corps. On peut même se demander, vu la coupe de cheveux plutôt courte de certains d’entre eux, s’ils n’ont pas été pris pour des skins d’extrême-droite… ce qui serait le comble !

Lors de la fouille des véhicules, la police a trouvé coups de poing américains et matraques. Ce qui vaudra à nos vaillants défenseurs de la démocratie, des poursuites judiciaires. Cela n’a pas empêché la justice « bourgeoise et fascisante » (selon leurs dires) de les libérer.

L’arrestation n’est bien évidemment pas passée inaperçue dans les médias qui ont repris un communiqué de l’agence Belga à ce sujet. Cette petite médiatisation a bien évidemment excité nos super-ultra-radicaux qui se sont mis à copieusement insulté leur propre camp. Voici quelques morceaux choisis (orthographe, syntaxe et ponctuation toujours d’origine)

ANTIFAS DE PACOTILLE ET MILITANTS DE L INVISIBLE!nous vous emmerdons et bientot vous clouerons la gueule,comme a ces putain de fachos!vous ne valez pas mieux!

OU SONT TOUT LES TAS DE MERDE QUI DEPUIS DES ANNEES NE FONT QUE DE BAVER SUR MOI DE PEUR D ETRE DEPASSES DANS LEUR ROLE FOIREUX DE PUTES DE GAUCHE?

shame on you fucking cowards with big mouthes!i prefer even those nazipigs as some antifantoms

MOI JE SUIS FATIGUE PAR DIX HEURES DE CACHOT ET PAR LA MOLESSE DE L ANTIFASCISME A LA BELGE

Voilà, après cela, il ne leur reste plus qu’à préparer leur prochaine action politico-militaro-anarcho-révolutionnaire qui, cette fois devrait être un plus grand succès : ils seront 11 et mettront plus de 5 minutes à être arrêtés.

Allez, comme ils nous ont bien fait rire, on salue Jacques, Priscilla, Vincent, Aurore et les autres…

Publicités