Vous avez dit groupuscules ? (1)

Les groupes de gauche adorent utiliser le terme « groupuscule » lorsqu’il parle de mouvements nationalistes. Nous avons donc décidé de remettre les pendules à l’heure et de montrer où se trouvent les groupuscules. Et c’est bien souvent à gauche

Démonstration par la manifestation 

Le samedi 3 octobre dernier, le ban et l’arrière-ban de la gauche avait appelé à se rassembler à Bruxelles pour la énième manifestation contre l’extrême-droite. Pour se faire, 22 (!) organisations soutenaient cette mobilisation, dont les 2 principaux syndicats du pays (voir la liste ci-dessous).   

Finalement, les « vaillants antifascistes » ne furent que 126. Ce que même les plans rapprochés faits par leurs amis de la télévision régionale n’arriva pas à cacher. Ce qui signifie 5 participants par association ayant soutenu ce rassemblement…

Masses prolétariennes antifascistes LOL

Pour rappel, il est déjà arrivé lors de ses manifestations, lorsqu’elles sont (rarement) autorisées, que le Mouvement Nation rassemble autant de monde à lui tout seul.

NATION lors d’un de ses cortèges

Et on ne parlera même pas des 10.000 personnes rassemblées par le VB au Heyzel, fin septembre.

Alors qui sont les groupuscules ?

La liste des participants, y compris des groupes flamands.

  1. Grec.que.s solidaires de Belgique
  2. Stand-Up Coalition contre l’extrême droite et le fascisme
  3. MOC Bruxelles
  4. CNE
  5. CSC Bruxelles
  6. CGSP Bruxelles
  7. CGSP ALR Bruxelles
  8. Comité des travailleurs.euses migrant.e.s avec et sans papiers de la CSC Bruxelles
  9. Blokbuster
  10. Antifascist Action Belgium
  11. Front antifasciste de Liège 2.0
  12. Campagne Solidarity
  13. Gauche anticapitaliste/SAP
  14. PSL/LSP
  15. CADTM Belgique
  16. Agir pour la Paix
  17. Attac Wallonie-Bruxelles
  18. Attac Liège
  19. Ici & maintenant
  20. Carrefour des Cultures
  21. Groupe Réagis
  22. Collectif 8 mars Liège.

Un nouveau très discret « martyr » antifa !

La cause antifasciste a un nouveau martyr mais, ici aussi (voir article précédent) n’en parle que très peu…

Aleksey Sutuga, alias Socrates ou Sokrat, est un militant antifa russe assez connu. Il avait d’ailleurs été emprisonné 3 ans suite à son activisme violent.

Il est mort fin Août. Mais sans que toute la mouvance antifa en fasse la pub habituelle. La raison ?

Tout simplement que l’intéressé n’a pas été victime de méchants fachos ou de vilains policiers à la solde de Poutine. Non, il a été tabassé à mort par des Tchétchènes, dans ce qui ressemble plus à un règlement de comptes pour des activités crapuleuses qu’à un combat pour la révolution.

Comme quoi, le multiculturel n’est une chance pour personne, même pas pour les antifa….