Résistances devant le tribunal !

Les observateurs attentifs du Palais de Justice de Bruxelles commencent à avoir l’habitude d’y voir circuler Manuel « Manu » Abramowicz, désormais toujours flanqué de son fidèle Julien Maquestiau, qui le suit un peu partout dans ses errements au sein de la vénérable bâtisse, qu’ils arpentent depuis quelque temps déjà, au gré de leurs défaites judiciaires successives, qui les rapprochent de plus en plus de la condamnation pénale définitive.

Après la Chambre du conseil, puis la Chambre des mises en accusation, et enfin la Cour de cassation, c’est devant le juge répressif lui-même que l’inénarrable duo a comparu ce mardi 28 janvier, pour y répondre, notamment, de port public de faux nom.

Afin de les réconforter dans cette douloureuse aventure – bienvenue au club, les gars ! -, ces deux compères, qui jadis se réjouissaient chaque fois qu’un militant nationaliste devait répondre de ses opinions devant la justice, avaient appelé à l’aide le ban et l’arrière-ban de tout ce que la presse peut trouver de journalistes « engagés », mais aussi de militants sionistes, trotskistes et anti-faaasciiistes, que l’on peut mobiliser un mardi après-midi.

Ainsi, l’ancien journaliste de la RTBF Jean-Claude Defossé avait été sorti du formol dans lequel l’avait plongé son mandat de député bruxellois arraché à ECOLO pour venir, clopin-clopant, soutenir son camarade.

A l’autre bout du spectre idéologique, on pouvait également compter dans le public quelques militants du mouvement NATION, qui assistaient, goguenards, au spectacle de leur meilleur ennemi aux prises avec Dame Justice.

C’est que les méthodes journalistiques de l’officine trotskiste « RésistanceS.be », dont les deux prévenus sont respectivement président et porte-parole, les conduisent aujourd’hui à devoir s’expliquer, depuis le banc des prévenus, sur l’usage, via le réseau social Facebook, de la fausse identité d’une jeune et jolie femme blonde, d’idéologie nationaliste, employée afin de traquer les faits et gestes d’un ancien militant du Front National belge.

Pour tenter de limiter les dégâts, et peu satisfaits sans doute des prestations de leur conseil de toujours, Me Laurent Arnauts – sur ce coup-là, on les comprend -, Manuel « Manu » Abramowicz et son fidèle Julien Maquestiau avaient requis, en sus, l’assistance de Me Jacques Englebert, professeur de droit des médias à l’ULB, qui s’est empressé de demander au tribunal correctionnel un délai pour pouvoir répondre aux multiples arguments développés jusque-là, à bon droit, par la partie adverse,

Ils espèrent sans doute que ce vénérable pontife arrivera à les tirer du méchant guêpier dans lequel leur arrogance et leur infatuation les a plongés.

En attendant, « Manu » ne doit pas être très rassuré quant à son avenir judiciaire car il nous est revenu qu’il passerait l’essentiel de son temps libre à appeler tout son carnet d’adresses afin de trouver un moyen de coincer l’ignoble bête immonde de service qui est arrivée à l’envoyer devant le tribunal correctionnel…

Suite au prochain épisode !

Publicités

Gentils démocrates à l’oeuvre !

Images de l’extrême-gauche « antifasciste » qui, lors d’une protestation contre le bal des confréries étudiantes en Autriche, agresse la police et endommage voitures et commerces.

Ils sont beaux les défenseurs de la démocratie !

Antifa USah ah ah !

sans-titreLes mouvements ANTIFA sont nés des mouvements de gauche extrême trotskyste ou libertaire qui se sont retrouvé sous différents sites comme Indymedia ou Rebellyon. Or ces sites en fait sont hébergés et financés directement aux Etats-Unis et par des fondations gouvernementales très proches du pouvoir.

Le site « INDYMEDIA » est hébergé chez LAYERED TECHNOLOGIES Inc., très grosse entreprise américaine dont les principaux centres de traitement et de stockage des données se situent à Dallas (Texas), Kansas City (Kansas), Chicago (Illinois) et Cedar Falls (Iowa).

Par ailleurs, à en croire le site très bien informé DISCOVERTHENETWORKS.ORG, l’ensemble du réseau INDYMEDIA (IMC) recevrait une aide financière :

  • du George Soros’s Open Society Institute,
  • de la Fondation Ford (qui est l’un des habituels faux nez des services secrets américains),
  • de la Glaser Foundation,
  • et de la Tides Foundation (qui aurait versé à INDYMEDIA un don de 376.000 dollars en 2001).

Notons que la Tides Foundation reçoit elle-même ses propres fonds d’un grand nombre de fondations, parmi lesquelles la Fondation Rockefeller, mais aussi directement des fonds du gouvernement fédéral américain. Entre1997 et 2001, ces fonds gouvernementaux américains servant à financer Indymedia.

LE SITE « REBELLYON » est également hébergé aux USA, chez SWIFT VENTURES Inc, société américaine localisée à Seatlle (État de Washington).

Ainsi nous constatons comment des Fondations du capitalisme mondialisé américaine financent bien des réseaux de discussion et de débat entre les mouvements d’extrême gauche en Europe de manière à guider leurs luttes, donner des directions politiques précises à des personnes qui ne font pas vraiment leur propre analyse politique et sociale et les amener à se battre contre tout mouvement nationaliste, de manière en fait « A soutenir l’Europe sans frontières » tels que ces mêmes fondations américaines l’ont voulue et construite !

On avait déjà vu comment les mouvements trotskystes révolutionnaires américains ont été utilisés durant la guerre froide contre le bloc soviétique alors « Stalinien » Et comment après les années 1970, ces mouvements se sont transformés progressivement en groupes de bobos dynamiques : Trader à Wall Street tout en restant flower power de Woodstock. Une mode qui ensuite est arrivée en France, à Paris sous Delanoé !

On connaissant déjà le syndicat Force Ouvrière fondé de toutes pièces par Irwing Brown avec des fonds de la CIA après 1947, de manière à concurrencer en France l’influence de la CGT.

On découvre aujourd’hui, la jeunesse bobo antiraciste et antifasciste guidée sur internet par des analyses provenant des fondations conservatrices américaines qui elles ont toujours oeuvré pour les intérêts US impériaux et la CIA.

Source : le blog « Europe Nouvelle »

Un vent favorable…

…nous a apporté le compte rendu d’une réunion du Bureau Politique (BP) du Parti de Gauche (français) de Jean-Luc Melanchon (JLM), alors qu’il venait d’apprendre l’arrestation pour meurtre de Bernard Westphael, chef de file de sa filiale belge, à savoir le MG (Mouvement de gauche belge pour les distraits).

JLM: Putains, chier, bordel, ce trou du c.l est vraiment un enfoiré !

1 Membre du BP : C’est pas grave chef, personne ne le connaît en France !

JLM: Ta gueule abruti, tu connais la presse non, ils vont se jeter là-dessus comme une mouche verte sur un bren.*

Un autre du BP : Mais chef, ça va faire parler de nous chef !

JLM: Mais c’est pas vrai d’être entouré par une bande de cons pareils !!! On parle de la possibilité d’un meurtre là, et en plus par un cocu qui nous représente chez les wallins.

1 M du BP : les wallons chef, pas wallins et puis vous n’êtes cocu vous chef !

JLM: DEHORS, virez-le moi….du balai !

Quelques membres accompagnent le ‘fautif’ à l’extérieur.

1 M du BP : Mais qu’est-ce qu’on va faire chef ?

JLM: RIEN ! On attend, enfin si, que quelqu’un appelle la vice-présidente de ce machin…

1 M du BP quelques secondes plus tard : Pour vous chef.

JLM: Salut camarade, ici c’est moi…moi quoi…MELANCHON…oui, oui, merci…bon, faut qu’on cause à propos de ton patron là. Ecoute moi bien, tu convoques dans les 2 jours ton bureau et tu me vires ce…ce…Bernard OK ? Je te couvre à fond et tu deviens le boss, non, je te parle pas d’Hugo, (en aparté la main sur le cornet à ses adjoints : Elle est conne ou quoi ?) …oui, je te le confirme, c’est toi qui reprend les rênes et je compte sur toi pour assurer dans les prochains jours hein !

Bernard ? quoi Bernard ? Mais il est fini ma grande, F.I.N.I ! J’aurais d’ailleurs dû m’apercevoir que c’est toi qui avais l’étoffe d’une cheffe et le virer il y a quelques temps ! Bon, je compte sur toi hein. Allez, courage camarade.  

Oui, oui, c’est ça camarade, le peuple des prolétaires vaincra….allez salut !

1 M du BP : Dites chef, et si…et si…Marine…

JLM: Silence, je ne veux pas entendre prononcer ce nom ici !!!

Si cette garce lâche son venin…j’aviserai !

Bordel de Dieu, j’aurais jamais dû cautionner l’initiative de ce looser à gueule de faux cul ! Merde, merde, merde !

Le secrétaire : On passe à l’ordre du jour chef ?

JLM : NON ? Foutez-moi la paix et laissez-moi seul…j’ai eu ma dose de conneries pour aujourd’hui.

Et les membres du BP de sortir, à la queue leu leu, la mine basse et renfrognée.

NDLR 1 : BREN = Terme typiquement français pour merde, caca, excréments. NDLR.

NDLR 2 : Bien sur, c’est une parodie. Mais quelque chose nous dit qu’on ne doit pas être loin de la réalité

NDLR 3 : Info bien réelle : la moitié des cadres du MG belge ont quitté le mouvement suite à l’arrestation de leur président !

Antifa flic ou flic antifa ?

Manifestement, notre article sur les guéguerres internes des antifa de papier (enfin de facebook) n’a vraiment pas plu chez ces gens-là ! C’est en tous les cas, ce qu’on peut déduire des commentaires très méchants que ces derniers ont publiés à propos de notre article.

A noter que leurs bisbrouilles internes ne se sont pas calmées suite à cela, bien au contraire !

Par contre, la lecture des commentaires nous permet de confirmer une des accusations lancées par un des groupes antifa facebook contre l’autre : leur groupe compte des flics !

Effectivement, un membre d’un de ces groupes  ne se cache pas du fait qu’il est membre de la police de Namur ! Un peu étonnant qu’au sein de cette police, on ne lui ait pas appris le devoir de réserve ! On peut en fait se demander ce qui lui arriverait s’il manifestait aussi ouvertement un engagement politique ainsi que son métier sur un groupe fb du PP ou de NATION.

Ce n’est pas la première fois que des policiers sont ouvertement actifs dans des groupes « antifa » . Pour rappel, nous avions déjà dénoncé la proximité d’un policier de St Josse avec le site Résistances.

Sans accuser qui que ce soit, on ne peut s’empêcher de conseiller aux personnes qui  seraient citées sur les pages antifa et qui auraient l’impression que des informations personnelles ou administratives circulent à leur sujet, de nous contacter. Nous leur donnerions les éléments afin de pouvoir déposer plainte à la Commission pour le respect de la vie privée afin de demander que l’on vérifie si personne n’aurait fait des recherches sur eux via la Banque de données nationale générale de la police (BNG). Et si oui, de déterminer  qui l’a fait et dans quel but ! Car peut être certains policiers très politisés pourraient avoir franchi une certaine ligne rouge !

red%20and%20anar

Soyez démocrates…ou ils tirent !

Ce qui est fascinant chez les antifa, c’est cette capacité à réclamer de limiter la liberté…au nom de la liberté.

La preuve en est un appel publié sur facebook fin novembre etintitulé : « A quand des sanctions exemplaires et l’interdiction des extrémistes ? »

Tout est dans le titre : « des sanctions exemplaires » ! Lesquelles et pour quel délit ? 10 ans de prison pour ne pas avoir voté à gauche ?

Mais aussi « l’interdiction des extrémistes » ! Pas l’interdiction des partis ou des groupes extrémistes : l’interdiction des extrémistes ! Rien moins que cela !

Vous êtes extrémistes ! Vous serez donc interdit ! Mais comment interdire quelqu’un ?

A moins que les sanctions imaginées par nos amis antifa ne soient pas qu’exemplaires mais doivent aussi être radicales ? Comme la peine de mort ? On se demande même si ce titre ne serait pas le prémice d’un appel au génocide des extrémistes ? Tout cela ne mériterait-il pas une plainte préventive devant le Tribunal Pénal International ?

Mais bon, ne nous inquiétons pas trop !

D’abord car pour interdire  ce qu’ils prétendent être des extrémistes, ils devraient pouvoir les reconnaître. Et là, il y a  encore du travail puisque dans le texte en question, l’auteur confond deux des dirigeants de NATION puisqu’elle prête à Hervé Van Laethem, une présence à une action où il n’était pas et un discours dont tout le monde sait qu’il a été tenu par une autre personne. Gênant pour des gens qui se prétendent « spécialistes de l’extrême-droite »…

Ensuite car cet appel a reçu 3 signatures (dont celle de l’auteur). On ne peut donc dire que cette demande rencontre un soutien populaire réel J

Ah oui, pendant ce temps-là, des mouvements, dits extrémistes, comme NATION organise des maraudes sociales pour les SDF. Il est vrai que sur ce terrain-là, on ne voit que rarement les antifa. C’est vrai que pour eux, peu importe que des gens soient à la rue ! Tant qu’ils vivent en démocratie !

Antifa_kl

Antifa, son univers impitoyable (épisode 5143) !

La cellule ODAN/QFR (Observation Des Antifa Nullissimes/Qui Font Rire) d’Antifaahahah continue de suivre avec attention, les rebondissements politico-affectifs des relations inter-antifa sur facebook.

Résumé des épisodes précédents :

JP G. et Malika ne s’aiment plus. Il lui reproche d’être pro-sioniste. A elle, c’est la proximité de JP avec le très stalinien PTB qui lui déplait.

Sylvia s’est séparée de Roberta et Marylin et a maintenant son propre groupe sur fb. Depuis, elle critique Roberta et Marylin et a trouvé Luc comme soutien.

Malika est-elle en fait Aviva ? Roberta ne serait-elle pas Christian et Marylin ?

Episode 5143 : Intrigues et bla bla bla ! (On vous garantit les échanges authentiques ! )

JP dit de Malika : l’unique modératrice est une « chasseuse d’antisionsites » particulièrement hargneuse… mais elle n’a rien contre les islamophobes.

Sylvia dit à Roberta : Oui, tu as supprimé plusieurs antifa de ton groupe, pour l’unique et simple raison que tu ne supportes pas d’être critiquée sur ta façon de faire(…) Tu as viré luc parce qu’il est venu dans ce groupe, (jalousie mal placée) ca t’a fait mal au ventre, t’as aussi viré Johana, pourquoi?(…)Tout ceux qui suivent ce groupe connaissent tes sempiternelles attaques personnelles! (…) Allez, bon vent, fait joujou avec ton ironie et tes insultes a deux balles qui ne font rire que toi

Marylin dit du clan de Sylvia et JP: Multiplication de partis à la moindre égratignure, ben multiplication de groupes Facebook … espèce de bataille pour un leadership aussi, inexistant en principe en milieu antifa, nous sommes tous sur le même pied d’égalité. On dirait qu’on tente d’importer dans nos mouvements un autre mode de fonctionnement. Des espèces de têtes dirigeantes … ça ne prend pas !

Roberta sur le même clan : Encore une fois, ça s’avère qu’ils ont la haine de Marylin, Aviva, Malika etc

Christian sur les mêmes : je remarque que la petite bande qui soutenaient jean philippe guillaume et qui par la suite ne s’en souvenaient plus….recommencent leur cirque(…)si ses gens sont antifa,je suis vraiment content d’être qu’un simple citoyen qui n’appartient a aucun mouvement!

Luc à Marylin : Marylin,ton « analyse »a mon sujet est de plus en plus fantaisiste,je ne perds plus mon temps a expliquer quoi que ce soit,ça ne sert à rien,tu fabules,c est le mot et c est bien domage pour ceux qui te suivent.

Marylin lui repond : Lache-moi Bernard luc machin, tu ne dupes personne que tu voudrais duper ici. L’antifascisme est une lutte digne pour le respect de la dignité de chacun. Et ne dis plus jamais que je mens, question mytho, j’ai eu de quoi me rendre compte de tout ce que tu peux raconter. Je ne vais pas raconter l’inverse de ce que j’ai moi-même vu, comme d’autres, pour te faire plais. Je ne suis pas collabo et je n’ai pas peur de toi. OK ???(…Désolée de ne pas tout le temps être sur des groupes tendancieux ou des groupes inutiles ou dans des groupes que vous prenez comme référence. Il existe nombre de groupes où je peux assurer la non présence d’infiltrés ou d’antifas qui font genre.

Dans le prochain épisode :

Tandis que les antifa se disputent sur des sujets essentiels, les horribles nazis de NATION distribuent vêtements chauds et soupe aux SDF …Marylin, Sylvia et les autres vont-ils réagir ? Ne manquez pas le prochain épisode : « Je ne sais pas ce qui m’empêche de militer contre l’extrême-droite ! La trouille peut-être ? »

En exclusivité, le vrai visage des antifa virtuels !

En exclusivité, le vrai visage des antifa virtuels !