Quand les antifas gonflent les racailles :)

Dimanche dernier, 11 septembre, pas moins de 30 organisations « démocratiques » avaient appelé à contre manifester à Forbach (Moselle) contre un rassemblement de la Nouvelle Droite Populaire.

Si le rassemblemnt nationaliste a bien été interdit, les « antifas » locaux ont pourtant eu une mauvaise surprise en se « cognant » à la réalité de certains quartiers de Forbach.

La suite à lire sur http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2011/09/15/trop-drole-les-arroseurs-arroses.html

Publicités

Ici la police…euh Indymedia !

Indymedia est censé être un média alternatif, anti-système et contre les partis bourgeois, et blabla.

Il semble que pour ce qui concerne Indymedia Bruxelles en tout cas, certains des contributeurs aient des liens directs avec la police de Bruxelles.

Ainsi, suite à un post qui annonçait le rassemblement du FN belge pour commémorer le 11 septembre, un internaute annonce le 6 septembre à 9 h 49 du matin que le rassemblement est interdit. C’est à dire, avant même que l’organisateur même du rassembelement en question n’ait été mis au courant téléphoniquement par la police.

Ce qui implique donc que l’auteur de ce post est très bien situé soit dans l’administration communale de Bruxelles, soit dans la police…

Il le reconnaîtra d’ailleurs plus loin en précisant : « Si je dis juste « de source sûre », c’est suffisant ? Bon je suppose que non, donc je vais me contenter de dire que j’ai vu l’arrêté de police interdisant la manifestation »

Une fois de plus, la gauche alternative démontre qu’elle n’a de rebelle que l’étiquette et qu’elle reste le chien-chien des partis au pouvoir.

Quant aux derniers naïfs qui lisent Indymedia, nous ne pouvons que vous conseiller de faire attention à qui vous donner vos adresses mails ou à qui, vous permettez d’identifier vos adresses IP.

L’article en question : http://bxl.indymedia.org/articles/2702