Terroristes hier, « antifascistes » aujourd’hui , cafards toujours !

Si en Belgique, la page facebook Résistances (le site Internet semblant en panne pour toujours…) prétend être la référence dans l’information sur « l’extrême-droite » ; en France, c’est le site « La Horde » qui essaie  d’être à la pointe sur le sujet !

Les « connaisseurs » avaient pu remarquer comme certaines informations publiées par la Horde semblaient directement retirées de dossiers de police. Mais jusque-là, on était habitué à ce que les « antifascistes » collaborent de très près avec certains services de police afin de nuire aux formations politiques nationalistes, identitaires et/ou solidaristes.

Où ça devient bien plus inhabituel, c’est lorsqu’on apprend que l’animateur principal de ce site qui se targue de défendre la liberté, la démocratie et qui appelle la justice à réagir face à l’extrême-droite, n’est autre qu’un individu condamné à 10 ans de prison pour diverses actions violentes du groupe terroriste gauchiste Action Directe. Claude Halfen, c’est son nom,  avait même été poursuivi pour l’assassinat de deux policiers à Paris en 1983 mais avait finalement été acquitté faute de preuves suffisantes…

action_directe

Alors que des sites dits antifascistes soient animés par des gens d’extrême-gauche n’est pas une surprise pour nous. Nous disons depuis toujours que le prétendu « antifascisme » n’est qu’une tactique de l’extrême-gauche pour éliminer la concurrence politique nationaliste et accessoirement recruter de jeunes naïfs.

Non ce qui est particulièrement « caustique », c’est qu’un site qui prétend défendre la liberté et la démocratie soit animé par quelqu’un qui a combattu la démocratie, armes à la main, en faisant partie d’un groupe terroriste, Action Directe, qui a pas mal de sang sur les mains.

Il est évident que, plus que jamais,  nous n’avons aucune leçon à recevoir de ces vrais extrémistes de gauche, « anciens ?» terroristes et qui, directement ou indirectement,  ont du sang sur les mains !

Ce qui est tout aussi marquant, c’est que les bien-pensants « ennemis de tous les extrémismes » ne trouvent là rien à redire à se retrouver aux côtés d’un ancien terroriste dans la « lutte anti-nationaliste ». Il est vrai que maintenant, les bien-pensants, Halfen est en plein dedans…par l’intermédiaire de sa compagne Paula Jacques.  En effet, après avoir eu une condamnation clémente pour ses années Action Directe (18 mois de prison avec sursis), elle est devenue animatrice de radio sur France Inter et doit être une « valeur sûre » dans la nébuleuse « bobo » parisienne.

Et n’est-ce pas là le plus bel exemple de ce que fut la pathétique aventure des gauchistes : prétendus  révolutionnaires hier, petits soldats du système et ami des flics aujourd’hui !

Claude Halfen

Claude Halfen

PS : En Belgique aussi, certains animateurs de « Résistances » ne cachaient pas leur fascination pour les Cellules Communistes Combattantes (CCC) cousins belges d’Action Directe . Allant même jusqu’à offrir, lors de réunions qu’ils organisaient, des stands à des associations de soutien aux CCC …

Publicités